Champions League : Monaco gonflé à bloc, duel physique entre l'Atlético et Leverkusen

21/02/17 à 10:29 - Mise à jour à 12:27

Source: Sportmagazine

Duel équilibré entre Manchester City et Monaco, le Bayer Leverkusen tentera de se défendre contre l'Atlético Madrid. Sport/Foot Magazine fait le point sur les rencontres du mardi 21 février.

Champions League : Monaco gonflé à bloc, duel physique entre l'Atlético et Leverkusen

Falcao célébrant son but contre Metz. © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Une première historique

C'est la première fois que Monaco et Manchester City s'affronteront dans l'histoire. Le club monégasque, leader en Ligue 1, est l'un des plus impressionnants en ce moment. Il peut se targuer de posséder la meilleure attaque d'Europe avec 76 buts, mieux que le Barça (63) et que Naples (60). Une efficacité qui s'explique par un grand nombre de buteurs différents : Falcao (16 buts), Valère Germain (8 buts), Thomas Lemar (7), Kylian Mbappé (7), Guido Carrillo (7) et Bernardo Silva (6).

Mais les joueurs monégasques ne sont pas aussi décisifs en Champions League. En effet, Monaco ne compte que 9 buts inscrits en 6 matchs de poules. Parmi les équipes restantes, seuls l'Atlético Madrid, Leicester City et le Bayer Leverkusen ont fait pire. On retrouve cependant cette efficacité de Ligue 1, où le danger peut venir de n'importe où : Lemar, Falcao et Bernardo Silva sont tous à 2 réalisations.

Manchester City fonctionne quasi de la même manière que les Français. Les deux équipes ont une différence de buts de +2. Les Citizens ont aussi leur attaquant star, Agüero (11 buts en Premier League). Mais en C1, il n'y a pas de buteur spécifique : Agüero (3), Gündogan (2), Iheanacho (2), De Bruyne, Nolito, Fernandinho, David Silva et Sterling avec 1 but.

Le match s'annonce équilibré entre les deux formations. Mais City devra faire sans sa pépite brésilienne Gabriel Jesus, qui s'est fracturée le pied il y a une semaine. L'attaquant de 19 ans sera absent minimum deux mois.

À noter que Monaco n'a jamais été éliminé par un club anglais en Champions League. Arsenal, Manchester United et Chelsea ont déjà fait les frais des Monégasques. Les Français ont l'occasion d'ajouter les Citizens à leur tableau de chasse.

Blessure de Gabriel Jesus contre Bournemouth.

Blessure de Gabriel Jesus contre Bournemouth. © BELGAIMAGE

Duel de défenseurs

L'affiche Bayer Leverkusen-Atlético Madrid se jouera beaucoup en défense. Les deux clubs font partie des meilleurs remparts européens. Les Madrilènes n'ont encaissé que deux fois en phase de groupes. Seule la Juventus a fait de même. Leverkusen n'en a pris que 4.

On ne peut cependant pas en dire autant au niveau de l'animation offensive des deux formations : 7 buts marqués par l'Atlético et 8 par le Bayer. Ce schéma tactique a visiblement bien réussi aux hommes de Diego Simeone, qui ont terminé les poules avec 15 points, plus grand total avec Barcelone.

Griezmann (à gauche) et Carrasco (à droite).

Griezmann (à gauche) et Carrasco (à droite). © AFP

Si Madrid peut compter sur Griezmann (3 buts) et Carrasco (2 buts) devant, n'importe qui est capable de planter à Leverkusen. Aucun joueur n'a trouvé deux fois le chemin des filets chez les Allemands. Le Mexicain Hernández reste le meilleur scoreur de son équipe en Bundesliga avec 10 réalisations.

Cette rencontre en huitième de finale a déjà eu lieu en 2015. Et ça jouait déjà très défensif : 1-1 au terme du match retour et l'Atlético sort vainqueur aux tirs au but. Les Allemands parviendront-ils à prendre leur revanche après une élimination aussi serrée ? Réponse mardi soir.

Par Lorenz Blanco (st.)

Nos partenaires