Casteels : "Je sais que je fais partie des meilleurs gardiens de Bundesliga"

08/08/18 à 10:00 - Mise à jour à 10:56

Sans avoir l'air d'y toucher, Koen Casteels s'est fait une place au soleil de la Bundesliga. De la D3 jusqu'au poste de titulaire à Wolfsburg. La saison dernière, il a même été élu meilleur gardien d'Allemagne et a fait partie de l'équipe-type de la saison. Entretien.

Casteels : "Je sais que je fais partie des meilleurs gardiens de Bundesliga"

© BELGAIMAGE

Koen Casteels à propos...

...des dernières saisons compliquées de Wolfsburg : "Ces deux dernières années, nous avons eu cinq entraîneurs, et pour entamer la saison, nous aurons notre troisième directeur technique en trois ans en la personne de JörgSchmadtke. Cela ne favorise pas la stabilité au sein du club. Il nous a manqué la sérénité nécessaire pour réaliser des performances. J'ai encore joué avec Julian Draxler,André Schürrle etKevinDeBruyne qui sont partis avant que le déclin ne s'amorce. J'ai aussi encore travaillé avec IvanPerisic. Je n'avais jamais vu un joueur aussi fort à gauche comme à droite. Il frappait les coups-francs du pied gauche alors qu'il est droitier."

...de son élection comme meilleur gardien et de sa place dans l'équipe-type de la Bundesliga 2017-2018 : "Lorsque vous avez montré vos qualités, il est rare que les nouveaux entraîneurs touchent à la hiérarchie existante. La hiérarchie, on peut en grande partie la contrôler soi-même. Me retrouver au milieu de tous ces grands noms, c'était une belle récompense pour la saison que j'ai livrée. Je savais que j'avais disputé une belle saison, très régulière, et que je faisais partie des meilleurs gardiens de Bundesliga."

...des qualités requises en Bundesliga : "Un gardien doit savoir tout faire. Actuellement, on attend aussi d'un gardien de Bundesliga qu'il soit bon dans le jeu au pied, qu'il sache jouer haut, sortir de ses 16 mètres, qu'il anticipe sur les centres et les corners. En Angleterre, on trouve encore des gardiens de l'ancienne génération, qui ont surtout de bons réflexes, mais la plupart des gardiens du championnat d'Allemagne sont relativement jeunes et maîtrisent tous les aspects du métier. Je trouve qu'il y a de bons gardiens en Bundesliga.

...de l'ambiance des stades allemands : "Le mieux, c'est à Dortmund et à Schalke. Ou même à Cologne, qui vient d'être relégué. J'ai trouvé l'ambiance incroyable là-bas, avec 45.000 spectateurs. Il y a deux ans, la moyenne de spectateurs en Bundesliga était de 34.000. Comme j'ai déjà joué trois ou quatre fois partout, j'ai fini par m'y habituer, mais je ressens encore toujours la chair de poule lorsque je monte sur le terrain."

...des Belges passés en Bundesliga : "Landry Dimata et Divock Origi sont arrivés dans un club qui traversait une période difficile. S'il n'y a pas de stabilité, c'est compliqué pour un nouveau venu de s'imposer. Dimata aurait certainement pu réussir en Bundesliga. On le constate en comparant le niveau qu'il avait à son arrivée et celui qu'il avait à son départ. Mais, à son âge, il est important de beaucoup jouer. Michy se rend populaire partout où il va, à Dortmund aussi, car c'est un garçon espiègle. Il aime s'amuser, faire plaisir. Et si, en plus, il inscrit 11 buts durant ses premiers matches, il ne peut rien lui arriver."

Par Geert Foutré

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Koen Casteels dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires