Casillas a perdu quatre kilos !

20/08/15 à 09:30 - Mise à jour à 19/08/15 à 10:51

Source: Sportmagazine

Le gardien espagnol a soif de revanche et à Porto, on compte sur lui pour ramener le titre.

Casillas a perdu quatre kilos !

Iker Casillas, plus affuté que jamais à Porto. © AFP

Iker Casillas (34 ans) trouve ses marques au FC Porto, où il s'est installé en pleine ville, à l'embouchure du Rio Douro et de l'océan. A peine arrivé de Madrid, il avait rejoint l'équipe en stage aux Pays-Bas avant de repartir pour un autre camp d'entraînement en Allemagne où, lors des matches de préparation, il avait même été applaudi par... les supporters de l'équipe adverse."

"Je ne pouvais pas attendre davantage de l'accueil qui m'a été réservé par tout le monde ici, je suis très ému", avait-il alors écrit sur son site internet. Et ce n'était encore rien en comparaison à l'ovation qui lui fut réservée le 8 août dernier contre Naples, où il a joué une mi-temps devant un stade comble, ne devant intervenir qu'une seule fois. "Ce fut une belle fête mais j'espère qu'il y en aura une autre en fin de saison", dit Casillas qui n'est manifestement pas venu pour se reposer. Sinon comment expliquer que, sur les conseils de Julen Lopetegui, son nouvel entraîneur, il ait perdu quatre kilos par rapport au poids affiché au Real Madrid ? A Porto, où on a dérogé à l'habitude de transférer des jeunes sud-américains prometteurs, on compte d'ailleurs sur lui pour ramener le titre qui, ces deux dernières années, est allé à Benfica. Après sa blessure, le Brésilien Helton (toujours très apprécié des fans) n'a plus retrouvé son niveau et aucun des gardiens conviés à sa succession ne s'est imposé.

Certes, les statistiques de la dernière saison en Espagne tendent à démontrer que Casillas n'est plus le numero uno qu'il a été. A Porto, on répond que Michel Preud'homme (ex-Benfica) et Peter Schmeichel (ex-Sporting) avaient également déjà dépassé largement le cap de la trentaine lorsqu'ils arrivèrent au Portugal, ce qui ne les a pas empêchés d'y laisser une trace indélébile. Mais au-delà de l'aspect sportif, le transfert de Casillas est aussi un coup commercial. Car contrairement à ce que peut penser José Mourinho, qui estime que verser 6 millions d'euros brut par an à un joueur dans un pays en crise est indécent, l'arrivée de Casillas devrait rapporter bien plus au FC Porto que ce qu'elle va lui coûter. Les Dragons comptent 125.000 socios. Si la moitié d'entre eux achètent un maillot frappé du numéro 12, son salaire annuel sera remboursé. A Porto, on ne donne pas de chiffre officiel concernant la vente mais on admet avoir été en rupture de stock et on affirme que jamais encore le maillot d'un joueur ne s'était vendu aussi rapidement. Sur les réseaux sociaux, le nombre de fans ou de suiveurs du club a augmenté de 360 % en quelques heures après l'annonce de l'arrivée de San Iker. "Ce transfert permettra aussi au club d'attirer plus de sponsors internationaux", dit Daniel Sá spécialiste en marketing du sport, qui constate aussi qu'en transférant Casillas, le FC Porto a fait coup double. Car le gardien est accompagné de Sara Carbonero, qui attire pratiquement autant l'attention que lui.

Par Patrice Sintzen

En savoir plus sur:

Nos partenaires