Axel Witsel et Yannick Carrasco à l'aube de leur saison chinoise 2018

01/03/18 à 16:32 - Mise à jour à 16:32

Source: Belga

Le coup d'envoi de la Chinese Super League sera donné vendredi. Axel Witsel, actif au Tianjin Quanjian depuis la saison 2017, a été rejoint en Chine par un autre Diable Rouge, Yannick Carrasco. L'ailier de 24 ans a récemment quitté l'Atletico Madrid pour les promus du Dalian Yifang FC.

Axel Witsel et Yannick Carrasco à l'aube de leur saison chinoise 2018

Yannick Carrasco et Axel Witsel sont prêts à débuter leur nouvelle saison en Chinese Super League. © BELGA

Witsel, troisième la saison dernière et qualifié pour la Ligue des Champions asiatique, débutera 2018 par un déplacement au Henan Jianye, 14e en 2017. Le Portugais Paulo Sousa, entraîneur du Tianjin Quanjian, pourra compter sur le Français Anthony Modeste et le Brésilien Alexandre Pato pour tenter de faire encore mieux cette saison. Depuis son arrivée en Chine en janvier 2017, le milieu de terrain liégeois de 29 ans a disputé 32 rencontres, parvenant à marquer 4 buts et délivrer 3 assists.

Quant à Carrasco, il rejoint donc le Dalian Yifang FC, de retour dans l'élite du football chinois après trois saisons en D2. Il n'est pas le seul joueur a avoir rallié le club de la province du Liaoning en provenance d'Europe. En effet, le défenseur portugais Jose Fonte est arrivé de West Ham et le milieu de terrain argentin Nico Gaitan a accompagné Carrasco depuis l'Atletico Madrid. Ils entameront leur saison samedi contre le Shanghai SIPG des Brésiliens Oscar, Hulk et Elkeson.

Le Guangzhou Evergrande, septuple champion en titre et favori à sa propre succession avec l'Italien Fabio Cannavaro à sa tête, débutera par un derby contre le R&F Guanghzou. Recrue phare d'un mercato devenu plus strict, l'Argentin Javier Mascherano a quitté le FC Barcelone après huit ans pour rejoindre son compatriote Ezequiel Lavezzi au Hebei Fortune, entraîné par le Chilien Manuel Pellegrini. Le Brésilien Hernanes et l'Ivoirien Gervinho figurent également dans l'effectif.

Pour ce mercato hivernal, la Fédération chinoise de football (CFA) a instauré de nouvelles règles, plus strictes, imposant une taxe équivalente au montant du transfert des joueurs étrangers s'il dépasse 45 millions de yuans (5,7 millions d'euros). Cette taxe est d'ailleurs reversée à un fonds pour le développement des jeunes joueurs chinois dans l'optique de favoriser l'émergence de la sélection nationale.

Nos partenaires