Au bout du suspense, Marseille passe en finale

04/05/18 à 08:47 - Mise à jour à 08:47

Source: Belga

Fort d'un avantage de deux buts acquis lors de la demi-finale aller disputée jeudi dernier au Vélodrome (2-0), Marseille est passé par toutes les émotions lors du match retour jeudi soir sur la pelouse de la Red Bull Arena de Salzbourg. En effet, menés de deux buts au terme des 90 minutes réglementaires, l'OM est finalement parvenu à arracher sa place en finale de l'Europa League grâce à un but tardif de Rolando (116e).

Au bout du suspense, Marseille passe en finale

© AFP

Dans une ambiance électrique, où des supporters marseillais ont lancé des fumigènes sur la pelouse de la Red Bull Arena, l'Olympique de Marseille a dû composer sans Hiroki Sakai (genou gauche) et Konstantinos Mitroglou (ischio-jambiers), blessés. Et sans l'apport offensif de leur avant-centre grec, les Phocéens ont dû attendre la 17e minute de jeu pour voir leur première frappe cadrée du match via le pied droit de Morgan Sanson. Mais face à une équipe invaincue dans son antre depuis 38 rencontres consécutives, l'OM s'appuie sur une rigueur et une organisation qui lui permet de rejoindre les vestiaires sur le score de 0 à 0.

Pour sa 58e rencontre officielle cette saison, l'OM débute le second acte de manière autoritaire avec plusieurs occasions via Ocampos (46e), Germain (49e) et Thauvin (51e). Pourtant, ce sont bien les Autrichiens qui parviennent à ouvrir la marque les premiers à la suite d'une percée d'Amadou Haidara qui élimine Luiz Gustavo avant d'enchaîner avec un pointu du droit face à Pelé (53e, 1-0). En grande souffrance, les troupes de Rudi Garcia se font prendre à revers une seconde fois dans la foulée sur un but contre-son-camp de Sarr (65e, 2-2). Une minute avant les prolongations, Marseille passe tout près d'une qualification pour la finale mais Njié ne parvient pas à cadrer sa tête face aux buts de Walke (90e).

Contraint de faire la différence en prolongation, Marseille s'est fait très peur à la 99e sur une tête à bout portant de Duje Caleta-Car, et sauvée à même la ligne par Pelé. Mais les Olympiens trouvent finalement les ressources dans les 5 dernières minutes de la prolongation. Sur corner, l'ancien défenseur du Sporting d'Anderlecht, Rolando, place un plat du pied droit qui vient mourir sur le poteau droit de Walke avant de finir au fond (116e). Une défaite 2-1 obtenue à l'arrachée, mais synonyme de finale européenne pour le club phocéen.

Marseille rejoint donc en finale l'Atlético Madrid, vainqueur 1-0 d'Arsenal plus tôt dans la soirée. La finale aura lieu le 16 mai au stade au Groupama Stadium de Lyon.

En savoir plus sur:

Nos partenaires