Anne Ruwet : " Avec l'EURO, j'ai l'impression d'accomplir un marathon 7 jours sur 7"

23/06/16 à 10:30 - Mise à jour à 21/06/16 à 16:32

Durant le tournoi, la journaliste est le visage de l'EURO pour le JT de RTL.

Anne Ruwet : " Avec l'EURO, j'ai l'impression d'accomplir un marathon 7 jours sur 7"

Anne Ruwet © SFM

Entre la joie de suivre la compétition et la frustration de ne pas être en France, quel sentiment domine ?

La joie ! Je ne suis pas du style à me plaindre et à regarder dans l'assiette des autres. Le rythme est intense, c'est un peu un marathon qui s'étale sept jours sur sept. Je suis vraiment heureuse qu'on m'ait proposé ce projet. RTL n'a pas les droits mais il est possible de montrer beaucoup d'images, comme les meilleurs moments des matches par exemple. Nous avons aussi des équipes sur place, avec Emiliano Bonfigli qui accompagne les Diables, Nathanaël Pauly qui suit les supporters, etc. Le public à qui je m'adresse est plus large que les fans de foot et je dois donc adapter le contenu.

Comment se déroule la préparation de votre séquence ?

J'arrive au bureau à 10 h. Je travaille avec Serge Vermeiren, qui est le pilier de la rédaction. On fait le point et, ensuite, je commence à préparer la conduite de ma séquence. Vers 14h30-15 h, je participe à la réunion de rédaction du journal et je m'entretiens avec le présentateur. Le but est de donner du rythme, d'avoir un échange dynamique avec lui. J'enchaîne avec la préparation de mon texte et une petite répétition pour être prête au moment du direct. Il arrive que je doive changer ce que j'ai prévu car une information importante est venue bousculer l'actualité. Je travaille pour le service info et c'est à moi de m'adapter.

Présentation de l'Europa League, présence en Champions League, animation de la Coupe en alternance avec Stéphane Pauwels : est-ce qu'il y a désormais une touche " Anne Ruwet " à RTL ?

Non, car c'est d'abord un travail d'équipe. On a la chance de disposer d'un groupe jeune, dynamique et super passionné. La saison a été intense et magnifique, avec la diffusion de 71 matches. J'ai eu l'opportunité de toucher à toutes ces compétitions, sans oublier la présentation de la boxe. De manière générale, on essaie de prendre l'antenne assez tôt, comme en finale de Coupe, où nous étions en direct dès 14 h. Les défis n'ont pas manqué et j'ai pu accomplir différentes tâches, ce qui a le don de me motiver. Bref, je n'ai pas vu l'année passer.

Dans la DH, Michel Lecomte a eu des mots positifs à votre égard : " Elle a bien fait sa place sur RTL, elle est à même de répondre au profil qu'il faut "...

Un collègue m'en a parlé. Je ne travaille pas pour obtenir des compliments mais j'ai trouvé ça très charmant et gentleman, surtout venant d'une personne d'une autre chaîne. Mais encore une fois, j'attribue cette réussite à l'équipe.

Par Simon Barzyczak

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires