Angleterre : beaucoup de talents, peu d'éclosions

23/06/17 à 15:30 - Mise à jour à 15:42

Source: Sportmagazine

L'Angleterre vient de remporter le Mondial U20. C'est le résultat d'un excellent travail avec les jeunes mais la post-formation pose problème.

Angleterre : beaucoup de talents, peu d'éclosions

Dominic Solanke (19 ans) a été élu meilleur joueur du Mondial U20. © BELGAIMAGE

51 ans après son succès au Mondial, l'Angleterre a un nouveau titre : elle a remporté la finale du Mondial U20 en Corée du Sud. Son dernier adversaire a été le surprenant Venezuela, qui a eu recours aux tirs au but en demi-finales, contre l'Uruguay, mais a gagné tous ses matches avant cela, en n'encaissant qu'un seul but. Dominic Calvert-Lewin, formé par Everton mais loué à Sheffield United, en League One, a marqué le but de la victoire.

On touche du doigt le point faible de la formation anglaise. Elle est brillante depuis quelques années, d'après Bob Browaeys, qui suit le football des jeunes pour l'Union belge. " Depuis des années, les clubs comme la fédération anglaise font du très bon travail au niveau des jeunes. La levée 2000 est la plus forte que nous ayons affrontée : elle nous a balayés. Il y a beaucoup plus de talents individuels en Angleterre qu'en Belgique pour le moment. Quelque part, c'est logique puisqu'il y a plus d'habitants là-bas. Pour chaque talent formé ici, l'Angleterre en a six ou sept. "

C'est au niveau de leur percée que se pose le problème. Les Anglais ont été champions d'Europe en U17 en 2010 (également en 2014 : c'est la génération qui a été sacrée en Corée du Sud, notamment avec Dominic Solanke) et Connor Wickham a été élu joueur du tournoi. Il a maintenant 24 ans. Cette saison, à Crystal Palace, il a été victime d'une blessure aux ligaments croisés mais indépendamment de ça, il n'a toujours pas gagné ses galons de titulaire. Browaeys : " Nous avons des problèmes au niveau de la post-formation mais ce n'est rien par rapport à l'Angleterre. Il est très difficile d'émerger quand autant d'argent circule. Pourtant, le suivi est excellent à tous les niveaux. "

Solanke (Chelsea), auteur de quatre buts, a été le meilleur réalisateur anglais et élu joueur du tournoi. Freddie Woodman (Newcastle United) a été élu meilleur gardien du Mondial. Les autres révélations anglaises ? Ademola Lookman et Kieran Dowell, coéquipiers à Everton.

Par Peter T'Kint

Nos partenaires