Advocaat rêve du Mondial avec une autre sélection

15/11/17 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Belga

Les Pays-Bas du football savaient que son sélectionneur Dick Advocaat s'arrêterait mardi à l'issue du match amical en Roumanie (0-3). Le T1 des Orange, et ancien (bref) sélectionneur des Diables Rouges, a confirmé cette décision.

Advocaat rêve du Mondial avec une autre sélection

Dick Advocaat © AFP

"Je viens d'annoncer officiellement que j'arrête avec l'équipe des Pays-Bas", a-t-il déclaré à l'issue du match. Le "petit général" ne cache pas qu'il se verrait bien à la tête d'une autre sélection lors du prochain Mondial en Russie. "Que vais-je faire maintenant? Nous verrons cela. Pour l'instant, le téléphone sonne parfois. Je vais voir ce qui va se passer. Le Mondial ? Ce serait évidemment très agréable."

Advocaat avait déjà décidé de partir si les Néerlandais ne se qualifiaient pas pour le Mondial en Russie quand il est arrivé le 6 juin dernier en remplacement de Fred Grim. Celui-ci avait a assuré l'intérim après le départ de Danny Blind en mars 2017. "Lorsque j'ai signé mon contrat avec la KNVB, je le savais et mon agent le savait aussi. Est-ce que je le regrette maintenant? La raison la plus importante de mon départ est que j'estime que le temps est venu maintenant pour une autre génération. Les plus jeunes doivent prendre en mains les Orange."

Advocaat s'est montré très positif au sujet de son adjoint Ruud Gullit. "Il pourrait très bien faire associé avec un autre. Il en va de même pour Ronald Koeman. Associés ensemble avec les Oranje ? Je ne pense pas que ce serait sage. Ils ont tous deux de trop fortes personnalités pour cela."

Le sélectionneur a avoué qu'en accord avec son staff, il n'avait pas voulu officiellement annoncer sa décision de partir avant les derniers matches. "Nous voulions prendre au sérieux les derniers duels avec l'Ecosse et la Roumanie, en particulier auprès des joueurs. Cela a été un succès. Il est important pour les joueurs qu'ils aient bien terminé l'année. Ils pourront continuer dans cette voie sous la nouvelle direction en mars."

Nos partenaires