"A ce moment de ma carrière, j'ai besoin de concurrence"

31/08/15 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Belga

Son transfert à Manchester City conclu, Kevin De Bruyne a livré ses premières impressions sur le site du club. "Nous avons attendu que le puzzle soit complet. Je suis resté professionnel à Wolfsburg mais, mentalement, je n'étais plus à 100%. Maintenant, je peux de nouveau jouer sans pression".

"A ce moment de ma carrière, j'ai besoin de concurrence"

© AFP

Kevin De Bruyne, qui était sous contrat avec Wolfsburg jusqu'en 2019, en est à son deuxième passage en Premier League. En janvier 2011, le Diable Rouge (24 ans) a signé un contrat avec Chelsea, qui l'a a laissé à Genk jusqu'à la fin de la saison. Le club londonien ne lui a pas accordé sa chance et l'a prêté au Werder Brême en août 2012 avant de le vendre à Wolfsburg en janvier 2014.

Trois ans après son transfert chez les Blues, De Bruyne a l'occasion de prendre sa revanche sportive avec les Citizens. "C'est la meilleure compétition du monde. Je veux atteindre le plus haut niveau et c'est connu que les meilleurs footballeurs se trouvent ici", a commenté De Bruyne. "A ce moment de ma carrière, j'ai besoin de concurrence dans l'équipe. Il y a quelques années, je voulais simplement jouer. L'année dernière à Wolfsburg, j'ai dû me battre pour figurer dans l'équipe. C'est ce que je veux faire ici aussi et participer à la conquête de trophées."

De Bruyne, qui portera le numéro 17, débarque dans un club qui tourne bien. Après quatre journées, l'équipe du coach Manuel Pellegrini et de Vincent Kompany possède le maximum de points. "Difficile de prendre un meilleur départ. J'espère pouvoir aider le club à conserver cet élan", a ajouté le Diable Rouge. "Pendant les négociations, je n'étais pas totalement à Wolfsburg, mais je me suis entraîné normalement. Grâce aux rencontres avec les Diables, je vais rester dans le rythme. Ce qui signifie que je suis en ordre du point de vue physique. Je serai directement prêt pour Manchester City."

De Bruyne va donc retrouver son capitaine en équipe nationale, Vincent Kompany. "C'est toujours sympa de retrouver quelqu'un que l'on connaît dans une nouvelle équipe. Et Vinny, je le connais très bien. Nous parlons la même langue et il peut m'aider moi et ma famille à nous installer. Je l'ai eu plusieurs fois en ligne et il m'a conseillé de suivre mon coeur. J'espère que nous réussirons de bonnes choses ensemble. Je n'en ai pas encore eu le temps et pendant la trêve pour les équipes nationales, j'ai de nombreuses choses à régler".

Nos partenaires