WorldTour 2015: pas un grand cru pour la Belgique

16/10/15 à 10:54 - Mise à jour à 11:02

Source: Sportmagazine

Le Tour d'Abu Dhabi et Paris-Tours clôturent la saison de cyclisme mais on peut déjà effectuer un bilan après le Tour de Lombardie. Trois conclusions.

WorldTour 2015: pas un grand cru pour la Belgique

Huitième du ranking World Tour, Greg Van Avermaet est le Belge le mieux classé. © AFP

1. Alejandro Valverde est premier du WT pour la quatrième fois, après 2006, 2008 et 2014. Il devance Joaquim Rodriguez, lauréat en 2010, 2011 et 2013 et égale Laurent Jalabert, jusqu'alors seul coureur vainqueur à quatre reprises en 25 ans (1995, 1996, 1997 et 1999).

Phénomène récurrent, le top dix comporte des coureurs de tours - Quintana, Aru, Froome et Contador - mais seulement deux coureurs de classiques, Alexander Kristoff, quatrième, et Greg Van Avermaet, huitième. C'est dû au déséquilibre de la répartition des points entre classiques et grands tours.

2. L'Espagne emmène le classement des nations pour la neuvième fois depuis 2005. L'Italie, victorieuse en 2005 et 2011, a terminé deuxième à sept reprises. La Colombie est troisième, devant la Grande-Bretagne.

3. La Belgique est cinquième grâce à Van Avermaet, Tim Wellens (25e), Philippe Gilbert (29e), Bart De Clercq (43e) et Tiesj Benoot (47e). Pas mal, même si nous avons été troisièmes en 2014, quatrièmes en 2012, deuxièmes en 2011 et troisièmes en 2010. Seuls les points des cinq meilleurs coureurs comptent, ce qui ne permet pas de mesurer la force d'un pays en profondeur. La preuve? La Belgique est deuxième au classement CQ, qui reprend les points des dix meilleurs coureurs.

Le classement individuel du WT le montre. Seuls Van Avermaet et Wellens sont dans le top 25 mais depuis 1990, la Belgique n'a pas eu plus de deux représentants dans la première tranche du classement, à l'exception de 1999 (trois) et de 2014 (quatre).

Par contre, quinze Belges figurent dans le top cent. C'est deux fois plus qu'il y a un an et c'est le meilleur score depuis la mise sur pied d'un classement mondial. Le précédent record était de douze (1992 et 2011).

Nos compatriotes ont obtenu le plus de podiums depuis cinq ans (38), le plus de tops cinq (73) et de tops dix (147) dans les épreuves du WT. Avec douze succès WT, la Belgique signe sa deuxième meilleure saison après 2011 (seize), l'année miraculeuse de Gilbert. Pour la première fois depuis 1987, la Belgique a enlevé une étape dans tous les grands tours : Gilbert et Keisse au Giro, Van Avermaet au Tour et Stuyven à la Vuelta.

Est-ce une grande année ? Pas vraiment car tout tourne autour des grands rendez-vous et là, nous sommes trop courts: pas de victoire dans une grande classique ni de médaille au Mondial et, plus inquiétant : une seule place dans le top dix d'un grand tour ou de courses par étapes style Paris-Nice. Nous ne manquons pas de spécialistes des classiques mais nous n'avons plus de grimpeurs depuis des années.

Par Jonas Creteur

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos