Van Avermaet ou comment un pitbull a appris à mordre

30/03/18 à 10:00 - Mise à jour à 27/03/18 à 15:10
Du Sport/Foot Magazine du 28/03/18

" À la longue, on s'habitue à perdre. " C'était le titre d'une interview accordée à notre magazine par Greg Van Avermaet (32 ans), durant l'hiver 2010. Sept ans plus tard, le coureur est devenu ce qu'il voulait être et qu'il a toujours été, en fait : un vrai vainqueur. Dimanche aussi, au Tour des Flandres ?

Décembre 2006. Greg Van Avermaet, alors âgé de 21 ans et ancien gardien du SK Beveren, accompagne pour la première fois les professionnels, à l'occasion du stage au Portugal de Predictor-Lotto. Il présente quelques lettres de noblesse. Il a notamment remporté le championnat de Belgique et Paris-Tours en Espoirs. Directeurs d'équipe et coureurs découvrent rapidement la dualité de son caractère : tranquille sans bécane -il n'ose adresser la parole qu'à Tom Steels, originaire de la même région- mais très compétitif dès qu'il monte à vélo. Ils le voient à chaque fin d'entraînement, conclu par un sprint en côte. Greg Van Avermaet, néo-pro, s'adjuge le premier. Le lendemain, les anciens veulent se venger mais il démarre une fois de plus et les largue. Quoi que tentent Leif Hoste, Wim De Vocht ou Johan Vansummeren les jours suivants, Van Avermaet est trop rapide. Au bout d'une semaine, ils ont compris. " On va lui foutre la paix. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires