Van Avermaet et Gilbert peuvent s'attendre à de la concurrence aux Strade Bianche

02/03/18 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Belga

La douxième édition des Strade Bianche débutera ce samedi à Sienne. L'année dernière, Michal Kwiatkowski a terminé devant Van Avermaet et Tim Wellens de cette course inscrite au calendrier WorldTour depuis 2017.

Van Avermaet et Gilbert peuvent s'attendre à de la concurrence aux Strade Bianche

Le Belge Greg Van Avermaet fait partie des favoris pour cette douzième édition des Strade Bianche. © BELGA

Cette saison encore, la course recense de grands noms tels que Peter Sagan, Alejandro Valverde, Tom Dumoulin, ou encore Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet, nos deux compatriotes. Wout van Aert a, quant à lui, reçu une invitation avec son équipe.

La course, de par son parcours atypique, est rapidement devenue une classique très appréciée du peloton. L'année passée, les cyclistes devaient parcourir 175 kilomètres. Cette année, le parcours est plus long, avec 184 kilomètres au compteur durant lesquels ils escaladeront 11 difficultés pour un total de 63 km en montée.

Ce vendredi matin, le parcours était encore partiellement couvert d'une légère couche de neige alors qu'il pleut dans le reste de l'Italie. On s'attend à ce que la neige fonde d'ici là, rendant cette édition boueuse à cause des nombreuses averses prévues samedi. La ligne d'arrivée se situe sur la Piazza del Campo à Sienne après une montée qui présente une portion à 16%. C'est donc une arrivée taillée pour puncheurs avec un peloton qui sera déjà éclaté à cause des nombreux cols qui attendent les coureurs durant ce parcours.

Avec Philippe Gilbert (2011), Moreno Moser (2013), Michal Kwiatkowski (2014 et 2017) et Zdenek Stybar (2015), quatre vainqueurs seront sur la ligne de départ. Côté belge, Greg Van Avermaet a été deux fois deuxième (2015 et 2017) et se positionne comme l'un des favoris. Tiesj Benoot (deux fois 8e), Sep Vanmarcke (4e en 2015) mais aussi Jasper Stuyven et Wout van Aert rêvent également d'un bon résultat, voire d'une victoire.

Peter Sagan n'a d'abord pas reçu d'invitation avec son équipe Bora-hansgrohe. Mais après avoir remporté son troisième titre de champion du monde en septembre, il a finalement été appelé et prendra bien le départ. Alejandro Valverde (Movistar), remis d'une gastro-entérite, sera également de la partie.

Greg Van Avermaet a été aligné en tant que leader de BMC avec un objectif clair, remporter la course : "Pour être honnête, je vise une course comme les Strade Bianche. C'est l'une de mes favorites cette année et j'espère que le temps sera de la partie parce que je n'aime pas le froid ni la pluie", a-t-il confié. "Nous verrons comment cela va se passer, mais je suis motivé. J'étais deuxième l'an dernier et déjà sur le podium par le passé, j'espère cette fois pouvoir gagner".

Philippe Gilbert est lui co-leader de Quick-Step Floors aux côtés de Zdenek Stybar. "On annonce de la boue, ce qui va rendre la course très spéciale. Je ne la connais pas sous cet angle."

Nos partenaires