Valverde entre dans l'histoire avec trois victoires à Liège et deux doublés ardennais

26/04/15 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Belga

L'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) a remporté dimanche Liège-Bastogne-Liège pour la 3e fois, après ses succès de 2006 et 2008, et signé son second doublé ardennais après celui de 2006.

Valverde entre dans l'histoire avec trois victoires à Liège et deux doublés ardennais

© Belga

"A 29 ans, je gagnais déjà à Liège et je gagne encore aujourd'hui à 35 ans", a indiqué Valverde. "Je suis beaucoup plus confiant depuis 2014 et les résultats suivent. Mes trois victoires à Liège ont toutes été très belles. Mais celle de 2015 est un peu spéciale après la 2e place à l'Amstel et ma victoire à la Flèche Wallonne, c'est phénoménal et une motivation pour la suite pour moi, à 35 ans. Gagner trois fois à Liège, c'est un peu entrer dans l'histoire des monuments du cyclisme. J'ai gagné à Liège contre différents types et générations de coureurs. En 2006, je luttais contre Cunego et Schleck. Aujourd'hui c'est contre Alaphilippe. Celui qui reste toujours là, c'est Purito Rodriguez."

Commentant la finale de dimanche, Valverde a encore expliqué : "L'attaque de Daniel Moreno a été très dure après une course longue et très rapide. Je savais que ces derniers mètres pour Moreno allaient être très longs. On m'a laissé toute la responsabilité sur les épaules. J'ai estimé la distance et j'ai attaqué pour aller gagner. Je surveillais surtout Moreno dans ces classiques mais je sens qu'Alaphilippe sera un très bon coureur pour les prochaines années. Je savais que si je gagnais à Liège, je devenais leader du WorldTour mais c'était un objectif secondaire. J'espère maintenant que notre équipe sera opérationnelle sur le Tour de France et que je ferai un bon duo avec Nairo Quintana qui a malheureusement chuté dimanche".

Philippe Gilbert : "J'ai donné tout ce que je pouvais"

Philippe Gilbert (BMC) a tout donné dimanche dans la 101e édition de Liège-Bastogne-Liège. Il a lâché prise avant la dernière côte à Ans et s'est classé à la 36e place. Philippe Gilbert a accompagné les meilleurs de Liège-Bastogne-Liège jusque dans la côte de Saint-Nicolas, à 5 kilomètres de l'arrivée, avant de lâcher prise les premières impulsions des candidats à la victoire en vue de l'arrivée à Ans. Le coureur liégeois, victime d'une lourde chute mercredi à 48 kilomètres de la ligne d'arrivée de la Flèche Wallonne, a finalement réussi à relever le défi de la Doyenne dimanche où il s'est classé 36e à 1:41 du vainqueur espagnol Alejandro Valverde. "Je n'ai pas pu enchaîner dans Saint-Nicolas", a indiqué Philippe Gilbert. "J'avais tout donné, il me manquait de la force. Je me suis certes accroché mais en vain. Comme quoi, les conséquences de ma chute de mercredi n'étaient pas du bluff. Je regrette évidement d'avoir perdu mes chances pour Liège en chutant à la Flèche Wallonne".

En savoir plus sur:

Nos partenaires