Trois jours de La Panne-Coxyde : les 3 étapes

30/03/17 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Belga

Philippe Gilbert (Quick Step Floors) a remporté avec autorité la première étape des Trois jours de La Panne-Coxyde (2.HC) disputée sur 205 km entre La Panne et Zottegem, endossant le premier maillot de leader au classement général. Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) a remporté au sprint la 2e étape. L'Allemand Marcel Kittel (Quick-Step Floors) a franchi en tête la ligne d'arrivée du premier secteur, en ligne, de la 3e étape

Trois jours de La Panne-Coxyde : les 3 étapes

Philippe Gilbert © BELGA

Impressionnant, Philippe Gilbert gagne en solo la première étape

Le champion de Belgique a impressionné durant toute l'étape, à l'attaque et devant lors des principales difficultés. Philippe Gilbert a porté son attaque dans la seconde ascension du Mur de Grammont, à 16 km de l'arrivée, pour se montrer le plus fort. Seul l'Australien Luke Durbridge (Orica-Scott) a tenté de s'accrocher, mais n'a jamais pu revenir sur Gilbert qui remporte sa première victoire sous le maillot de champion de Belgique. Durbridge 2e à 17 secondes, l'Italien Simone Consonni complète le podium à 34 secondes. Côté belge encore, Jasper De Buyst (Lotto Soudal) a terminé 4e, Frederik Backaert (Wanty Groupe Gobert) 6e à 53 secondes et Edward Theuns (Trek-Segafredo) 8e à 58 secondes.

Un groupe de 7 coureurs s'était d'abord porté devant lors de cette étape jalonnée de 11 difficultés. Durant les deux tours du circuit, dans le final, de 46,9 km chacun, le peloton a du grimper le Berendries, Ten Bosse, le Mur de Grammont et la Klemhoutstraat. Quinze coureurs ont compté ensuite une bonne minute d'avance sur le peloton où figuraient Kristoff, vainqueur en 2015, et l'Allemand Marcel Kittel notamment. Devant, Philippe Gilbert s'est particulièrement montré à son avantage. Devenyns, Backaert, Durbridge, Edmondson, Haller et Van Poppel notamment faisaient partie de ce groupe qui a explosé dans la seconde ascension du Mur de Grammont, à 16 km de l'arrivée, sous l'impulsion donc de Philippe Gilbert. Il offre la 18e victoire de la saison à son équipe (il est le 10e coureur différent à rapporter un succès à sa formation).

Devenu heureux papa d'une petite fille baptisée Marilyn durant la nuit, Timothy Dupont (Veranda's Willems-Crelan) n'avait pas pris le départ de cette 41e édition.

La deuxième étape conduira le peloton de Zottegem à Coxyde mercredi sur 192,9 km, via Courtrai empruntant au passage le Monteberg, le Kemmelberg, le Rodeberg, le Vidaigneberg et le Sulferberg. Deux tours d'un circuit plat de 11,5 km sont prévus à Coxyde.

Alexander Kristoff gagne la 2e étape au sprint

Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) a remporté au sprint la 2e étape des Trois jours de La Panne-Coxyde (2.HC) disputée sur 193km entre Zottegem et Coxyde, mercredi. Philippe Gilbert conforte considérablement sa place de leader au classement général.

L'Australien Luke Durbrigde (Orica-Scott) a été piégé dans une bordure terminant dans un deuxième peloton à environ 2:40 du groupe de 22 qui s'est disputé la victoire au sprint. Kristoff l'a emporté devant Edward Theuns (Trek-Segafredo) et l'Allemand Marcel Kittel (Quick Step Floors). Maxime Vantomme (Katusha) a pris la 6e place.

Philippe Gilbert, qui a en outre pris 6 secondes de bonifications, renforce considérablement son maillot blanc de leader au classement général.

La journée a été marquée par une longue échappée de dix coureurs (Lawrence Naesen, Ben Perry, Evgeni Shalounov, Stef Van Zummeren, Conor Dunne, Robby Cobbaert, Brian Van Goethem, Mark McNally, Piet Allegaert et Bjorn Tore Hoem) qui ont coûté jusqu'à 5 minutes d'avance. Rejoint par Pim Ligthart et Alex Kirsch, le groupe a été rejoint à moins de 40kilomètres de l'arrivée alors que des bordures se sont formées piégeant Luke Durbridge notamment, 2e du classement général derrière Philippe Gilbert, autoritaire vainqueur la veille.

Jens Keukeleire (Orica-Scott) n'avait pas pris le départ. Le coureur, 2e de Gand-Wevelgem dimanche, souffre d'une irritation au tendon d'Achille. Malade, Aimé De Gendt (Sport Vlaanderen-Baloise) n'a pu lui aller au bout de cette deuxième étape et peut faire une croix sur le Tour des Flandres dimanche.

Jeudi la dernière journée sera décomposée en deux avec une étape de 118km d'abord à La Panne et un contre-la-montre individuel l'après-midi de 14 kilomètres.

Victoire au sprint de Marcel Kittel à La Panne malgré une chute préalable

L'Allemand Marcel Kittel (Quick-Step Floors) a franchi en tête la ligne d'arrivée du premier secteur, en ligne, de la 3e étape des Trois Jours de La Panne-Coxyde cycliste (2.HC), jeudi midi. Il a imposé sa pointe de vitesse à tout le peloton au terme de la boucle de 118,5 km autour de La Panne. Il avait déjà remporté cette même étape l'an dernier. Il a cette fois volé la politesse au Norvégien Alexander Kristoff (Katusha), vainqueur mercredi à Coxyde. La 3e place est revenue à l'Italien Sacha Modolo. Premier Belge Edward Theus a fini 5e, derrière l'Allemand Rüdiger Selig.

Kittel, malgré une chute sans gravité à 15 km de l'arrivée, décroche son 78e succès professionnel, le 6e de la saison. Il offre un 19e bouquet en 2017 à son équipe.

Son équipier le champion de Belgique Philippe Gilbert conserve la maillot de leader du classement général où il compte toujours 50 secondes d'avance sur l'Autrichien Matthias Brändle (Trek-Segafredo). Kristoff est 3e à 58 secondes.

Dès le 8e kilomètre, un groupe de neuf coureurs s'est échappé. Il était composée de Kevin Deltombe, Elias Van Breussegem, Arjen Livyns, Enrico Barbin, André Looij, Rob Ruijgh, Anders Skaarseth, Elmar Reinders et Aleksei Tcatevich.

Leur avance sur le peloton était de 1:05 au passage devant la tour de l'Yser à Dixmude. A l'entrée du premier des deux tours du circuit local de 8,1 km, seuls Skaarseth, Reinders, Van Breussegem et Deltombe résistaient au tempo imposé par les Katusha.

Le premier passage sur les lignes de tram à La Panne provoqua la chute de plusieurs coureurs dont Marcel Kittel. Aidé par ses équipiers Davide Martinelli et Fabio Sabatini, il a réussi à réintégrer le peloton à l'entrée du second tour.

Les derniers fuyards étaient repris à 2 km de l'arrivée, permettant l'entrée en scène des sprinters.

Jeudi après-midi, à l'issue du 2e secteur de la 3e étape, un contre-la-montre de 14,2 km à La Panne, on connaîtra le successeur au palmarès du Néerlandais Lieuwe Westra.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos