Tour de Guangxi: "c'est toujours chouette de terminer par une victoire"

24/10/17 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Belga

Tim Wellens a clôturé sa saison par une victoire au Tour de Guangxi, mardi en Chine, offrant à son équipe, Lotto Soudal, son 25e succès de l'année. "C'est toujours chouette de terminer par une victoire", a souligné Tim Wellens qui a conservé sans soucis ses 6 secondes d'avance sur le Néerlandais Bauke Mollema et ses 11 secondes sur l'Irlandais Nicolas Roche à l'issue de la 6e et dernière étape.

Tour de Guangxi: "c'est toujours chouette de terminer par une victoire"

Tim Wellens (image d'archives). © BELGA

"Les deux derniers jours se sont bien passés", a expliqué le coureur de Lotto-Soudal qui avait pris le pouvoir au Tour de Guangxi dimanche lors de l'étape reine.

"J'ai pris le maillot de leader dimanche, mais l'écart était petit. Le soutien de mon équipe était dès lors crucial pour les deux dernières étapes. Hier (lundi) l'échappée a duré longtemps, mais mes équipiers ont très bien contrôlé et tout le monde était fort. Grâce à eux, je peux savourer une victoire dans une épreuve du WorldTour. Cela veut dire beaucoup pour moi. C'était la dernière course de la saison, le plateau était relevé et les coureurs motivés. Je n'ai pas reçu cette victoire en cadeau."

Et de quatre pour Gaviria vainqueur de la 6e étape

Fernando Gaviria, 23 ans, signe ainsi sa 4e victoire d'étape dans cette dernière course du WorldTour de l'année après avoir dominé les trois premiers sprints du Tour. Le Colombien enregistre ainsi sa 14e victoire de la saison, dont 4 étapes au Giro sur les routes du Tour d'Italie. C'est aussi la 56e victoire pour Quick Step Floors cette saison, dont 30 dans une épreuve du WorldTour.

Le Chinois Wang Meiyin (Bahrein Merida), l'Italien Daniel Oss (BMC) et l'Espagnol Jon Irisarri (Caja Rural-Seguros) ont été les trois animateurs de la journée. Si Jon Irisarri a lâché prise dans le final, Wang Meiyin et Daniel Oss ont été repris à moins de cinq kilomètres de l'arrivée laissant la place pour un sprint massif. L'Italien Niccolo Bonifazio (Bahrein Media) a pris la 2e place devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo).

Tim Wellens avait pris le pouvoir dimanche lors de l'étape reine. Il a conservé son mince avantage sur le Néerlandais Bauke Mollema et l'Irlandais Nicholas Roche. Tim Wellens, 26 ans, décroche ainsi la 16e victoire de sa carrière et la 7e cette saison après des victoires également au GP de Wallonie, au Trophée Andratx-Mirador des Colomer et au Trophée Serra de Tramuntana ainsi qu'à l'arrivée d'une étape du BinckBank Tour et d'une autre à la Ruta del Sol.

Nos partenaires