Tour de France: André Greipel, dit "Le Gorille", s'adjuge la 5e étape au sprint

08/07/15 à 18:17 - Mise à jour à 09/07/15 à 10:04

Source: Belga

L'Allemand Andre Greipel, surnommé le "Gorille", a enlevé au sprint, mercredi à Amiens, la 5e étape du Tour de France, son deuxième succès depuis le départ

Tour de France: André Greipel, dit "Le Gorille", s'adjuge la 5e étape au sprint

Deuxième sprint massif et deuxième succès pour l'Allemand André Greipel. © BELGA

Greipel (Lotto-Soudal), déjà vainqueur dimanche en Zélande, a devancé le Slovaque Peter Sagan, le Britannique Mark Cavendish et le Norvégien Alexander Kristoff au terme des 189,5 kilomètres.

Cette étape, conclue par un sprint royal, s'est avérée sans changement pour le haut du classement général toujours mené par l'Allemand Tony Martin (Etixx).

De nombreuses chutes se sont produites, sous une pluie intermittente, sur le parcours longtemps balayé par un vent fort dans la plaine de l'Artois et de la Picardie.

Le Français Nacer Bouhanni, jeté à terre avec d'autres coureurs dans les 20 premiers kilomètres, a dû abandonner tout comme, par la suite, le Néo-Zélandais Jack Bauer.

Vainqueur de cinq étapes dans les grands tours l'an passé (trois au Giro, deux à la Vuelta), Bouhanni a été blessé aux côtes, déjà touchées dans sa chute du Championnat de France, la semaine précédant le départ d'Utrecht (Pays-Bas).

A quelque 75 kilomètres de l'arrivée, le peloton a été scindé en deux parties. Mais les équipes des favoris n'ont pas cherché à se départager sur la dernière partie de l'étape.

Le peloton a observé une sorte de paix armée, y compris après une autre chute massive survenue à 25 kilomètres de l'arrivée qui a mis en danger notamment le Français Thibaut Pinot, troisième du Tour l'an passé.

Le sprint, lancé par Kristoff, a été dominé par Greipel qui s'est imposé nettement pour décrocher son 8e succès dans le Tour depuis sa première participation en 2011.

Sagan, trois fois maillot vert du classement par points (2012, 2013, 2014) mais à la recherche de la victoire depuis 2013, s'est classé encore une fois deuxième.

Le Slovaque s'est rapproché dans les derniers mètres sans parvenir à remonter Greipel, tout comme en Zélande dimanche dernier.

Sagan, 25 ans, compte désormais... 13 deuxièmes places dans le Tour depuis ses débuts en 2012.

Tous les sprints sont différents

"Tous les sprints sont différents, on repart à zéro à chaque fois. Je n'étais pas au mieux pendant l'étape mais, à la fin, j'y suis allé sans arrière-pensée. Aux 300 mètres, j'étais encore enfermé. J'ai pensé que c'était compromis mais j'ai trouvé l'ouverture et j'ai pu lancer mon sprint", déclare Greipel. "Le maillot vert ? On est concentré avant tout sur les victoires d'étape. Je suis content d'avoir le maillot vert mais je pense d'abord aux étapes. Cette année, j'ai organisé ma saison de façon un peu différente. J'ai couru le Giro et j'ignorais comment je serai sur le Tour. Pour l'instant, ça va très bien... Hier (mardi), c'était nerveux et je ne me suis pas assez alimenté. J'avais laissé pas mal d'énergie avant les pavés", dit le sprinter de Lotto-Soudal.

Classement de la 5e étape du Tour de France disputée mercredi entre Arras et Amiens:

1. André Greipel (All/LTS) les 189.5km en 4h39:00 (moy. 40.75269km/h)

2. Peter Sagan (Svq/TCS) à 0:00

3. Mark Cavendish (G-B/EQS) 0:00

4. Alexander Kristoff (Nor/KAT) 0:00

5. Edvald Boasson Hagen (Nor/MTN) 0:00

6. John Degenkolb (All/TGA) 0:00

7. Arnaud Démare (Fra/FDJ) 0:00

8. Bryan Coquard (Fra/EUC) 0:00

9. Davide Cimolai (Ita/LAM) 0:00

*** 10. Greg Van Avermaet (Bel/BMC) 0:00

En savoir plus sur:

Nos partenaires