Tour de France - 14e étape: la roue tourne

21/07/18 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Afp

Le Tour de France 2018, qui arrivera le dimanche 29 juillet sur les Champs-Élysées. Retour sur une journée spéciale.

Tour de France - 14e étape: la roue tourne

© AFP

. Fête.

Le jour de leur fête nationale, les Belges ont essayé de se signaler sur la route de Mende. Sept d'entre eux (Van Avermaet, Gilbert, Lampaert, De Gendt, Vermote, Stuyven, Degand) étaient dans l'échappée de 32 coureurs partis dès la première heure. Dans l'histoire du Tour, un Belge a gagné le 21 juillet à huit reprises. La dernière fois en 1985. Stuyven a été tout proche, menant un grande partie de la montée vers Mende mais a cédé face au retour de l'Espagnol Omar Fraile (Astana), vainqueur de l'étape. Lot de consolation, Stuyven a été élu combatif du jour.

. Nouveauté.

La création d'une course de 185 kilomètres, avec départ à Vaison-la-Romaine et arrivée au sommet du Mont Ventoux, a été annoncée samedi par son organisateur, Nicolas Garcera. L'épreuve, inscrite au calendrier international, est prévue le 17 juin 2019, au lendemain de l'arrivée du Critérium du Dauphiné. Auparavant, une cyclo-sportive devrait réunir quelque 2500 participants à l'occasion d'un week-end festif autour du vélo et du terroir.

. Supporters.

La mairie de Brioude et le VS Brivadois, le club formateur de Romain Bardet, ont affrété un autocar spécial pour aller encourager le meilleur Français du Tour. La préfecture de Lozère est distante de 123 kilomètres seulement de la ville du coureur auvergnat.

. Broche.

Victime d'une chute dans la 2e étape du Tour de France entre Mouilleron-Saint-Germain et La-Roche-sur-Yon, Luis Leon Sanchez avait dû abandonner, touché au coude et à l'épaule gauche. Samedi, quatorze jours après son opération, l'Espagnol a posté sur son compte Twitter deux photos impressionnantes, ainsi que deux radios. On y voit notamment une dizaine d'agrafes et une broche sur le coude du coureur d'Astana. Le quadruple vainqueur d'étapes sur le Tour de France en a profité pour féliciter son coéquipier Omar Fraile, qui s'est imposé lors de la 14e étape.

. Parallèle.

Le Britannique Bradley Wiggins voit un parallèle entre la situation actuelle au sein de l'équipe Sky, qui dispose de deux coureurs pouvant viser le classement général avec Geraint Thomas et Chris Froome, et celle de 2012, lorsqu'il avait remporté le Tour de France. A l'époque, Froome était son lieutenant mais était apparu plus à l'aise. "C'est un peu la même chose. En 2012, j'étais le leader de l'équipe et j'avais eu un bon passage après le premier week-end, j'étais dans la position actuelle de Geraint", a expliqué Wiggins sur ITV4. "La pression est sur Chris, il veut réaliser le doublé Giro-Tour de France", a-t-il ajouté.

Nos partenaires