Tour d'Espagne: Froome tentera le doublé

21/08/15 à 15:47 - Mise à jour à 15:46

Source: Belga

Comme un air de revanche: le Tour d'Espagne, qui s'élance samedi de Puerto Banus, en Andalousie, va remettre aux prises le récent vainqueur du Tour de France Chris Froome, en quête d'un épatant doublé, et le trio Quintana-Valverde-Nibali, ses dauphins de juillet.

Tour d'Espagne: Froome tentera le doublé

© BELGA

Un mois après son deuxième sacre à Paris, Froome s'attaque pendant trois semaines (22 août-13 septembre) à un immense défi sur les 3.357 km de cette Vuelta, qui fête à la fois sa 70e édition et son 80e anniversaire. A ce jour, seuls Jacques Anquetil en 1963 et Bernard Hinault en 1978 ont réussi la même année le doublé Tour-Vuelta. Un tel exploit donnerait une toute autre allure au palmarès de Froome, transformant une saison réussie en année inoubliable. En outre, la Vuelta est une course chère au coeur de "Froomey", qui s'y est révélé en 2011 (2e) et y a souvent brillé (4e en 2012, 2e en 2014).

Le parcours 2015 est à la mesure du champion britannique, avec huit arrivées au sommet, toutes inédites, et deux contre-la-montre qui l'avantagent, le premier par équipes (1re étape, 7,4 km), le second en individuel à quatre jours de l'arrivée à Madrid (38,7 km).

Mais pour succéder au tenant du titre Alberto Contador, absent, Froome devra avoir digéré ses efforts de juillet. "J'ai bien récupéré après le Tour et je suis prêt pour mon nouveau défi", a assuré le leader de l'équipe Sky.

Habituel lot de consolation des déçus de juillet, la Vuelta accueille cette année les quatre premiers du dernier Tour de France avec Nairo Quintana (2e), Alejandro Valverde (3e) et Vincenzo Nibali (4e).

Pour le Colombien (Movistar), cette épreuve n'était pas au programme. Mais après son excellent Tour, où le vainqueur du Giro 2014 a fait trembler Froome, il peut viser haut à Madrid avec son équipier Valverde.

Ce dernier réussit une saison pleine à 35 ans. Et outre sa victoire finale lors de la Vuelta 2009, le champion d'Espagne a fini cinq autres fois sur le podium de l'épreuve. Enfin, Nibali (Astana) s'avance revanchard: le vainqueur du Tour 2014, du Giro 2013 et de la Vuelta 2010 doit faire oublier sa performance mitigée dans la Grande Boucle.

Dix-huit de nos compatriotes seront au départ samedi. Maxime Monfort et Bart De Clercq visent une place au général et de préférence au sein du top 10. Kris Boeckmans sera l'atout 'sprint' de la formation Lotto-Soudal pour les arrivées massives. Tout comme Tom Van Asbroeck et Jasper Stuyven. Thomas De Gendt devrait à nouveau se montrer offensif à souhait et Jurgen Van den Broeck cherchera surtout à se préparer au mieux pour les prochains Mondiaux de contre-la-montre, notamment lors du chrono de 39 km à Burgos, sur un parcours en grande partie sans relief. Jelle Vanendert trouvera aussi, surtout la première semaine, un terrain propice à ses qualités de grimpeur.

Chez Etixx-Quick Step, le baroudeur Pieter Serry tentera à coup sûr de se mêler à une échappée au long cours. Nikolas Maes, Iljo Keisse, Johan Vansummeren, Jens Keukeleire, Maarten Wynants, Tosh Van Der Sande, Jasper De Buyst, Thomas Degand et Zico Waeytens auront quant à eux le rôle d'équipier de luxe dans leur formation respective.

Nos partenaires