Tony Martin: "Le chrono, c'est la guerre"

01/07/17 à 14:00 - Mise à jour à 21:21

Source: Sportmagazine

On le surnomme Panzerwagen (le char d'assaut) parce que, une fois lancé, il est inarrêtable. Voilà qui promet puisque le Tour débute par un contre-la-montre à un jet de pierre de chez lui. " Il n'y a rien de plus excitant que de me dire que je peux prendre le maillot jaune en Allemagne ", dit Tony Martin.

Un Allemand s'imposera-t-il dans le prologue du Tour à Düsseldorf, le 1er juillet prochain ? C'est en tout cas le scénario que toute l'Allemagne attend. Pour Tony Martin, ces 13 km auront plus d'importance que les 3.527 qui suivent. " Je signe à deux mains pour remporter la première étape, quitte à arriver hors des délais dans la deuxième ", rigole le multiple champion du monde contre la montre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires