"Thomas De Gendt mérite d'être champion de Belgique!"

22/06/18 à 15:08 - Mise à jour à 15:17

Jens Debusschere est le dernier coureur Lotto-Soudal à avoir enfilé le maillot tricolore, en 2014. Il est temps que ça change dimanche à Binche, trouve Paul De Geyter, le manager général de l'équipe WorldTour la plus belge.

"Thomas De Gendt mérite d'être champion de Belgique!"

Paul De Geyter. © PHOTONEWS

Paul De Geyter à propos...

...des championnats de Belgique : " Ça reste un moment important. Je n'ai pas l'impression qu'il l'est moins qu'avant. Nous avons plus de trois ou quatre professionnels. Oliver Naesen, l'actuel champion de Belgique, est un monsieur du cyclisme. Il est toujours intéressant pour une équipe d'avoir ce maillot pendant un an. Le champion de mes rêves ? Si je parle comme Patrick Lefevere - il n'a pas tort de ce point de vue -, je dois citer les coureurs possédant la plus grande valeur médiatique : Tiesj Benoot, Tim Wellens, Thomas De Gendt. Mais, c'est typiquement belge, j'offrirais volontiers ce titre à un outsider qui se bat. Style Preben Van Hecke, pour lequel le titre 2015 a été le couronnement de sa carrière. Dans notre équipe, il y a des hommes comme Frederik Frison, Sander Armée ..."

...de celui qui mérite le plus d'être champion de Belgique : "Thomas De Gendt vient en tête. Tout le monde sait qu'il participe aux échappées et personne ne peut l'en empêcher car il démarre au moment où les autres sont à l'arrêt. Il a enlevé deux courses du WorldTour. Sur base des résultats, Tiesj émerge aussi largement grâce à son succès aux Strade Bianche, qui est une classique à mes yeux."

...de la saison de Lotto-Soudal jusqu'à présent : "Je ne suis pas vite content mais elle se déroule un peu mieux que prévu car quand on gagne les Strade Bianche, on fait partie des meilleures équipes. Désormais, quand un coureur Lotto lance une attaque, les directeurs sportifs des autres formations ne haussent plus les épaules. Ils ne nous laissent plus partir comme ça. Je considère cette année comme la saison de la confirmation pour notre école de jeunes. Ils ont vraiment émergé. Tiesj pleinement. Tim n'a pas encore décroché de grande victoire mais il a rivalisé avec les meilleurs. Le premier pas a été franchi et j'espère que ces garçons vont gagner des classiques contre les Van Avermaet et les Sagan de ce monde."

Par Benedict Vanclooster

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Paul De Geyter dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires