Spectacle attendu sur Paris-Nice cette année

02/03/18 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Belga

La 76e édition de Paris-Nice débutera dimanche à Chatou. L'année passée, Sergio Henao (Sky) s'était imposé avec seulement deux secondes d'avance sur Alberto Contador.

Spectacle attendu sur Paris-Nice cette année

Illustration de la seconde étape de Paris-Nice 2016. © BELGA

Cette année, les favoris sont Daniel Martin (3e l'année passée), Esteban Chaves, Bauke Mollema et Ilnur Zakarin. Mais qui sait de quoi sont capables Juan Alaphilippe, Wout Poels ou notre compatriote Tim Wellens. Paris-Nice ne peut cependant pas compter sur les grands noms de la discipline sur la ligne de départ. Même Romain Bardet a préféré disputer Tirreno-Adriatico, bien que son exclusion de Paris-Nice la saison passée y soit sans doute pour quelque chose. Chris Froome, Greg Van Avermaet, Tom Dumoulin, Fernando Gaviria, Peter Sagan et beaucoup d'autres cadors ont choisi de disputer la course italienne. Ces deux dernières années, Alberto Contador avait échoué sur la deuxième place derrière Geraint Thomas puis Sergio Henao l'an dernier. Lui non plus ne participera pas à la Course au Soleil.

Le classement final sera ouvert et offrira donc certainement des surprises. Les trois premiers jours seront plutôt calmes, avec des étapes pour les sprinters mais aussi pour les punchers. Des coureurs tels que Dylan Teuns, Tim Wellens, Elia Viviani ou Alexis Vuillermoz pourraient bien tirer avantage de ce début de course. Ensuite, les coureurs effectueront un contre-la-montre de 18,4km qui les emmènera jusque Saint-Etienne. La cinquième étape peut être l'un des tournants de ce parcours : est-ce que le peloton roulera doucement lors de la course et ses quatre cols pour finir sur une arrivée au sprint ou est-ce qu'il donnera sa chance aux outsiders qui ne représentent pas de danger au classement ? Cela pourrait tout changer. Vendredi, samedi et dimanche, cela sera l'occasion pour les favoris de jouer la victoire finale. En effet, la route jusqu'à Nice contiendra de nombreux cols qui permettront aux coureurs de se démarquer. L'arrivée sur la Promenade des Anglais aura lieu dimanche prochain lors d'une étape de 110km, après 7 jours de course.

Côté belge, on attend beaucoup Tim Wellens qui a déjà remporté la Ruta del Sol cette saison. On peut évidemment s'attendre à tout de la part de Dylan Teuns, même s'il doit rouler pour son leader Tejay van Garderen. Jürgen Roelandts et Edward Theuns sont attendus au sprint, sans pour autant jouer la gagne. Olivier Naesen aura lui un simple rôle de soutien alors qu'Yves Lampaert, champion de Belgique du contre-la-montre, pourrait tenter sa chance lors du chrono de la quatrième étape.

Nos partenaires