Si le Mur de Grammont pouvait nous raconter

23/02/18 à 08:30 - Mise à jour à 21/02/18 à 17:06
Du Sport/Foot Magazine du 21/02/18

Sa réintégration au Tour des Flandres 2017 a redoré le blason du Mur de Grammont. Samedi, le monument du cyclisme va prendre encore un peu plus de couleurs : il constitue la finale du Circuit Het Nieuwsblad, revue et corrigée. C'est un nouveau chapitre de l'histoire d'une légende, contée par le Mur lui-même.

Le Mur : " Je me souviens encore du calme qui régnait ici le 1er avril 2012. Pendant des mois, j'avais pensé : quoi, le Tour des Flandres sans moi ? C'est un poisson d'avril ! Jusqu'au jour dit. Ce calme général, aux environs de 16 heures, était choquant. Avant, j'entendais les clameurs de milliers d'amateurs de cyclisme monter vers moi, jusqu'à ce que les coureurs franchissent mon sommet. J'en avais chaque fois la chair de poule. Comme les coureurs. Ainsi, Stijn Devolder, qui est passé ici en solitaire à deux reprises, a déclaré que c'était comme entrer et sortir d'une discothèque. Dans ma descente, toujours selon Stijn, c'était comme refermer la porte d'un club bruyant.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires