Rétro mondiaux 1993 : Quand Armstrong chantait sous la pluie

22/09/17 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Source: Sportmagazine

Il y eut d'abord Louis, le trompettiste. Suivi par Neil, le premier astronaute sur la lune. Mais en 1993, c'est un autre Armstrong qui a surpris le monde. A vélo ce coup-ci. Âgé de 23 ans, le jeune Lance a glané le maillot arc-en-ciel sous une pluie battante à Oslo. Rétro avant le second Mondial en Norvège, ce dimanche à Bergen.

Encore 700 mètres. Il regarde autour de lui. Personne. Un peu plus loin, il tourne encore la tête. Toujours personne. La victoire est acquise et à 400 mètres de l'arrivée, Lance Armstrong triomphe. Il envoie des baisers au public, pointe l'index vers le ciel, déploie ses bras comme un albatros. C'est tout juste s'il ne chante et ne danse pas sous la pluie, comme un Gene Kelly à vélo. Tout le monde critique sa démonstration : "arrogant, effronté..." Le Texan s'en fiche : "Pourquoi devrais-je me justifier ? J'agis à l'instinct. Je n'ai même pas réfléchi à mes gestes. D'ailleurs, ce genre de spectacle n'est-il pas inhérent au sport ?"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos