Onze temps forts de la 103e édition du Tour de France

20/10/15 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

Onze étapes sur les 21 du Tour de France 2016 seront des temps forts de la course, a priori déterminants pour le classement général.

Onze temps forts de la 103e édition du Tour de France

© AFP

Cherbourg (2e étape): bousculade à prévoir dans le final en montée. Avec un mur à franchir avant la flamme rouge.

Le Lioran (5e étape): parcours en forme de montagnes russes auvergnates dans les 35 derniers kilomètres. Il faudra grimper... et aussi descendre.

Luchon (8e étape): la deuxième journée pyrénéenne mêle grands classiques (Tourmalet, Peyresourde) et cols récents (Hourquette d'Ancizan, Azet).

Andorre Arcalis (9e étape): si la grandiose ascension finale est plutôt roulante, les deux cols précédents en Andorre sont pentus.

Mont Ventoux (12e étape): un Géant pour la Fête Nationale. Le Ventoux par son versant sud, le plus majestueux. Une course de côte format XXL.

La Caverne du Pont d'Arc (13e étape): le seul grand "chrono" du Tour, sur 37 km, est très exigeant. En avant-goût de celui des JO de Rio.

Culoz (15e étape): "une étape très difficile", préviennent les organisateurs. Avec deux montées du Grand Colombier, une complète et une partielle, pour finir.

Finhaut-Emosson (17e étape): une ascension finale inédite et raide pour rejoindre le barrage. La Forclaz fait office de marche-pied.

Megève (18e étape): le second contre-la-montre du Tour, en côte, escalade Domancy. Les grimpeurs sont avantagés.

Saint-Gervais Mont Blanc (19e étape): après la montée inédite de Bisanne, la course se jouera sur les pentes du Bettex abordée par la côte des Amerands.

Morzine (20e étape): Joux Plane est le dernier col (hors catégorie) du Tour. Au sommet, il ne reste plus que 12 kilomètres pour rejoindre l'arrivée.

Les principales difficultés

Le Tour de France 2016 comporte quatre arrivées au sommet en montagne, à Andorre Arcalis, au Mont Ventoux, à Finhaut-Emosson et au Bettex (Saint-Gervais). Deux autres étapes, au Lioran et au lac de Payolle, se terminent en côte.

Il est à noter que le point le plus haut franchi par le Tour 2016, le port d'Envalira, à 2407 mètres d'altitude, se situe en début de parcours dans la 10e étape qui se courra pour l'essentiel en plaine avec une arrivée à Revel.

En 2015, cinq étapes (La Pierre-Saint-Martin, Plateau de Beille, Pra-Loup, La Toussuire et l'Alpe d'Huez) avaient donné lieu à des arrivées au sommet.

Les principales difficultés (entre parenthèses, l'altitude au sommet):

5e étape (Le Lioran):

Pas de Peyrol: 5,4 km à 8,1 % (1589 m)

col du Perthus: 4,4 km à 7,9 % (1309 m)

col de Font de Cère: 3,3 km à 5,8 % (1294 m)

7e étape (Lac de Payolle):

col d'Aspin: 12 km à 6,5 % (1490 m)

8e étape (Bagnères-de-Luchon):

col du Tourmalet: 19 km à 7,4 % (2115 m)

Hourquette d'Ancizan: 8,2 km à 4,9 % (1564 m)

col de Val Louron-Azet: 10,7 km à 6,8 % (1580 m)

col de Peyresourde: 7,1 km à 7,8 % (1569 m)

9e étape (Andorre Arcalis):

port de la Bonaigua: 13,7 km à 6,1 % (2072 m)

col d'El Canto: 19 km à 5,4 % (1721 m)

côte de la Comella: 4,2 km à 8,2 % (1347 m)

col de Beixalis: 6,4 km à 8,5 % (1796 m)

montée d'Arcalis: 10,1 km à 7,2 % (2240 m)

12e étape (Mont Ventoux):

Mont Ventoux: 15,7 km à 8,8 % (1912)

15e étape (Culoz):

col du Berthiand: 6 km à 8,1 % (780 m)

col du Sappel: 8,8 km à 5,6 % (794 m)

Grand Colombier: 12,8 km à 6,8 % (1501 m)

Lacets du Grand Colombier: 8,4 km à 7,6 % (891 m)

17e étape (Finhaut-Emosson):

col de la Forclaz: 13 km à 7,9 % (1527 m)

montée de Finhaut-Emosson: 10,4 km à 8,4 % (1960 m)

18e étape (Megève, contre-la-montre):

côte de Domancy: 2,5 km à 9,4 % (810 m)

19e étape (Saint-Gervais Mont-Blanc):

col de la Forclaz de Montmin: 9,8 km à 6,9 % (1157 m)

col de la Forclaz de Queige: 5,6 km à 7,8 % (870 m)

montée de Bisanne: 12,4 km à 8,2 % (1723 m)

montée du Bettex (par la côte des Amerands): 9,8 km à 8 % (1372 m)

20e étape (Morzine):

col des Aravis: 6,7 km à 7 % (1487 m)

col de la Colombière: 11,7 km à 5,8 % (1618 m)

col de la Ramaz: 13,9 km à 7,1 % (1619 m)

col de Joux Plane: 11,6 km à 8,5 % (1691 m)

En savoir plus sur:

Nos partenaires