Michal Kwiatkowski bat Peter Sagan et remporte Milan-Sanremo

18/03/17 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Belga

Le Polonais Michal Kwiatkowski a remporté la 108e édition de Milan-Sanremo (Ita/WorldTour), samedi. Après 291 km de course, le coureur de l'équipe Sky a devancé, dans un sprint à trois sur la Via Roma, le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors).

Michal Kwiatkowski bat Peter Sagan et remporte Milan-Sanremo

Michal Kwiatkowski © Belga

Cette 'Primavera', dont Eddy Merckx détient le record de victoires (sept), est la première grande classique de la saison. Dès les premiers kilomètres de course, dix coureurs partaient à l'aventure: les Italiens Mattia Frapporti (Androni Gioccatoli-Sidermec), Mirco Maestri (Bardiani CSF), Alan Marangoni (Nippo-Vini Fantini), Umberto Poli (Novo Nordisk) et Federico Zurlo (UAE Team Emirates), le Letton Toms Skuijins et son équipier australien William Clarke (Cannondale-Drapac), le Russe Ivan Rovny (Gazprom-Rusvelo), l'Espagnol Julen Amezqueta (Wilier Selle Italia) et l'Allemand Nico Denz (AG2R).

Après 12 kilomètres, les échappés comptaient déjà plus de quatre minutes d'avance. Après le Passo del Turchino, l'écart avait chuté à 2:15. Mais le peloton n'était pas pressé de revenir sur les hommes de tête, raison pour laquelle l'avance remontait à 5 minutes dans la vallée. Les dix échappés restaient ensemble sur le Capo Mele, à 51 km de l'arrivée, et le Capo Cervo, à 46 km de San Remo.

L'écart baissait progressivement. A une cinquantaine de kilomètres de la ligne, le Français Alexis Gougeard (AG2R) partait en contre-attaque. La tentative de Gougeard prenait fin sur le Capo Berta, à 39 km de l'arrivée. Les hommes de tête étaient repris au pied de la Cipressa, à 26,5 km de la ligne. La course se durcissait sur la Cipressa. Tim Wellens (Lotto Soudal) tentait notamment sa chance. Ces accélérations faisaient des victimes, parmis lesquelles le Britannique Mark Cavendish (Dimension data). Dans la descente vers le Poggio, le Français Tony Gallopin (Lotto Soudal) essayait de fausser compagnie aux autres coureurs. Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) sautait dans sa roue.

Le peloton revenait tout de suite. Sur le Poggio, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) dictait l'allure, suivi par les hommes de l'équipe Sky, dont Kwiatkowski. Une attaque de Sagan sur le Poggio, à 7 km de l'arrivée, a été décisive. Seuls Alaphilippe et Kwiatkowski ont pu le suivre. Au sprint, Sagan a démarré en premier. Kwiatkowski a réussi à déborder le champion du monde dans les derniers mètres pour s'imposer. Alaphilippe a pris la troisième place. Le premier Belge est Tim Wellens, 18e à 5 secondes. Kwiatkowski, champion du monde en 2014, avait déjà remporté le 'Strade Bianche' début mars. Le Polonais, 26 ans, succède au palmarès au Français Arnaud Démare. Il est le premier Polonais à s'adjuger la 'Primavera'.

Nos partenaires