Le Circuit Het Nieuwsblad, l'ouverture de la saison cycliste belge

20/02/18 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Après des détours en Algarve, au Moyen-Orient ou encore dans le sud de l'Espagne, le cyclisme-sur-route reprend ses droits dans notre plat pays. Alors que Greg Van Avermaet s'est imposé pour la première fois depuis le passage en 2018 à Oman, les favoris à sa succession au Circuit Het Nieuwsblad sont nombreux. A quelques jours de cette course d'ouverture de la saison cycliste belge, lumière sur les principaux outsiders de cette classique flandrienne.

Le Circuit Het Nieuwsblad, l'ouverture de la saison cycliste belge

La saison cycliste belge reprend ses droits ce samedi par le Circuit Het Nieuwsblad. © BELGA

1. Greg Van Avermaet

C'est LE grand favori de cette première course belge. L'an dernier, le Flandrien s'était imposé à Gand devant le champion du monde, Peter Sagan. Il pourrait, en cas de victoire ce samedi, rejoindre Peter Van Petegem, Joseph Bruyère et Ernest Sterckx sur le podium des records de victoire de ce circuit : chacun l'ayant remporté à trois reprises. "Comme toujours, je commence la saison avec beaucoup d'ambition et la première course qui est vraiment importante est le Circuit Het Nieuwsblad, donc oui, j'attends avec impatience samedi", disait un Van Avermaet visiblement motivé par l'évènement.

Chance de victoire : 40%

Greg Van Avermaet fait figure favori pour l'arrivée, prévue cette année à Ninove.

Greg Van Avermaet fait figure favori pour l'arrivée, prévue cette année à Ninove. © BELGAIMAGE

2. Tim Wellens

Après avoir remporté le Tour d'Andalousie, le Belge est en forme et son nom arrive naturellement parmi ceux des aspirants vainqueurs à cette première classique. Tim Wellens a impressionné dans le sud de l'Espagne, en devançant des coureurs comme Froome, Poels, Landa ou encore Fuglsang et pour l'équipe belge Lotto-Soudal, il pourrait être la révélation du début de saison sur ses classiques belges.

Chance de victoire : 20%

Tim Wellens a remporté la Ruta del Sol et est l'homme en forme du côté de l'équipe belge Lotto-Soudal.

Tim Wellens a remporté la Ruta del Sol et est l'homme en forme du côté de l'équipe belge Lotto-Soudal. © tim de waele

3. Michael Matthews

L'Australien l'affirmait récemment dans une interview accordée à Cycling News, il veut briller sur les classiques à présent : "J'ai gagné sur les trois Grands Tours et j'ai remporté un maillot vert, ce qui était un objectif ces dernières années, donc je vais maintenant me tourner davantage vers les Classiques". De l'objectif à la consécration, il n'y a qu'un pas que le coureur expérimenté de l'équipe Sunweb pourrait franchir dès ce samedi après-midi.

Chance de victoire : 15%

Michael Matthews, s'imposant au sprint devant Greg Van Avermaet

Michael Matthews, s'imposant au sprint devant Greg Van Avermaet © AFP

4. Philippe Gilbert

Un autre adversaire de taille pour Greg Van Avermaet ne sera autre que Philippe Gilbert, déjà vainqueur à deux reprises de cette classique, en 2006 et 2008. Le coureur wallon de Quick-Step Floors souhaite se préparer pour ses véritables objectifs de la saison : Milan-San Remo et Paris-Roubaix, les deux monuments qui manquent actuellement encore à son fabuleux palmarès. Auteur d'une belle troisième place au Tour de Murcie, il pourrait venir jouer les trouble-fêtes sur ce nouveau final, désormais placé à Ninove.

Chance de victoire : 10%

Philippe Gilbert, tout sourire, tentera également de rentrer dans l'histoire, en remportant le Circuit Het Nieuwsblad pour la troisième fois.

Philippe Gilbert, tout sourire, tentera également de rentrer dans l'histoire, en remportant le Circuit Het Nieuwsblad pour la troisième fois. © BELGAIMAGE

Les outsiders

D'autres candidats pourraient également venir s'ajouter à la première bataille cycliste des Flandres. Vainqueur en 2012, Sep Vanmarcke attend toujours le déclic qui lui permettrait de remporter de grandes classiques. Il tentera donc de démarrer sa saison de la meilleure manière qu'il soit, par une victoire sur le Circuit Het Nieuwsblad.

Enfin, Nicki Terpstra, deuxième en 2015, Tiesj Benoot, troisième en 2016 et Edvald Boasson Hagen, troisième en 2014, seront également des candidats à ne pas sous-estimer.

Les pions sont placés, que la fête commence !

Nos partenaires