Lance Armstrong invité "d'honneur" du Tour des Flandres le 1er avril

14/12/17 à 06:47 - Mise à jour à 07:05

Source: Belga

Flanders Classics, qui organise six courses cyclistes, dont le Tour des Flandres, aura un invité d'honneur de marque, mais dont la présence sera forcément controversée. En effet l'ancien coureur américain Lance Armstrong assistera le dimanche 1er avril au "Ronde".

Lance Armstrong invité "d'honneur" du Tour des Flandres le 1er avril

© Reuters

Il sera auparavant le 30 mars, la "guest star" d'un business-event qui réunira deux mille participants. Au programme: un petit-déjeuner, une randonnée cycliste sur une partie du parcours de la course, et un lunch au cours duquel s'exprimera le septuple vainqueur déchu du Tour de France.

Le cycliste est convié par le CEO de Flanders Classics Wouter Vandenhaute, candidat, pour rappel, en partenariat avec le patron de Ghelamco Paul Gheysens, au rachat du RSC Anderlecht.

Avant le Tour des Flandres, le 1er avril, Flanders Classics organise Gand-Wevelgem le dimanche 25 mars, et à travers la Flandre le 28. Lance Armstrong, faut-il le rappeler, a été suspendu à vie pour dopage, et gommé entre autres du palmarès du Tour de France.

Après ses aveux en janvier 2013, il était devenu persona non grata dans le monde du cyclisme, et n'était nulle part bienvenu. Il effectuera donc son grand retour médiatique dans le monde de la petite reine en Flandre, le 30 mars et le 1er avril.

"Lance Armstrong est et reste un grand champion", se justifie Wouter Vandenhaute, qui n'a jamais hésité à susciter la controverse en bousculant les traditions auxquelles le monde du cyclisme est attaché. C'est déjà lui, par exemple, qui avait biffé le Mur de Grammont et le Bosberg du parcours du Tour des Flandres en 2012. C'est encore lui qui, cette année, a déménagé la ligne de départ de Bruges à Anvers. Et c'est toujours lui qui va tracer la ligne d'arrivée du Circuit Het Nieuwsblad à Ninove en 2018, après l'avoir effacée à Gand.

Armstrong est l'invité de la première 'Tour of Flanders Business Academy' qui sera désormais annuelle, mais dont les hôtes-orateurs ne seront pas forcément issus du monde du vélo. "Il s'agira pour Lance de son retour dans le cyclisme et en ce qui me concerne, il est le bienvenu", déclare Wouter Vandenhaute. "Il a d'ailleurs plein de choses passionnantes à raconter, et se réjouit de suivre sa course d'un jour préférée. Il a été écarté sans ménagement du milieu qui était le sien, mais j'ai toujours pensé qu'on avait surtout voulu lui faire payer son arrogance..."

Vandenhaute a rencontré Armstrong en octobre à Washington. "Un homme apaisé et en paix avec lui même", estime-t-il. "Bien sûr qu'il faut combattre le dopage dans le cyclisme, et si possible l'éradiquer. Mais sans pour autant enterrer le passé, qu'il faut au contraire assumer. Des coureurs comme Laurent Jalabert ou Richard Virenque sont régulièrement honorés, alors je ne vois pas pourquoi Lance Armstrong et Jan Ulrich ne pourraient pas également l'être..." L'Américain qui a fait parvenir une petite vidéo, est pour sa part ravi d'avoir été invité. "J'ai hâte de vous rencontrer et de m'entretenir avec vous de cyclisme", y déclare-t-il entre autres.

Nos partenaires