"Jolien D'hoore peut devenir championne du monde"

14/10/16 à 13:40 - Mise à jour à 13:38

Source: Belga

Jolien D'hoore porte les espoirs belges pour la course en ligne dames des Mondiaux de cyclisme, qui sera disputée samedi à Doha sur une distance de 134,1 km. "Jolien peut devenir championne du monde", avance le sélectionneur belge Ludwig Willems.

"Jolien D'hoore peut devenir championne du monde"

Jolien D'hoore © BELGA

Jolien D'hoore a décroché cet été la médaille de bronze de l'omnium dames aux Jeux Olympiques de Rio. "Ces Mondiaux sont son second objectif, elle est toujours très motivée", selon Willems. "Jolien fait partie des favorites. Elle est parmi les plus rapides du peloton féminin et peut conclure au sprint. Après les Jeux, elle a pris une petite semaine de vacances mais directement après, elle a eu les Mondiaux dans le viseur. Elle les a préparés au Boels Ladies Tour et au Madrid Challenge, qu'elle a remporté au sprint avant la dernière étape de la Vuelta".

Habituée des Mondiaux, qu'elle dispute pour la 7e année d'affilée, Sofie De Vuyst croit aussi aux chances de Jolien D'hoore. "Je pense que pour la toute première fois, nous serons au départ des Mondiaux avec en nos rangs quelqu'un qui a de grandes chances de décrocher le maillot arc-en-ciel. Plus que l'année passée. On parlait alors de Jolien, mais le parcours s'est finalement avéré trop dur. Maintenant, c'est plat, et ça se jouera sans doute au sprint. Jolien fait partie des grandes favorites", déclare Sofie De Vuyst.

"Jolien s'est bien préparée", poursuit Ludwig Willems. "Elle a encore faim de victoires. Avoir déjà décroché cette médaille de bronze constitue sans aucun doute un avantage. Cela peut avoir un effet libérateur. Sans cette médaille, elle serait peut-être arrivée ici stressée. Maintenant, elle est calme, même si elle veut encore briller, j'en suis certain. Jolien est ambitieuse, elle sait qu'elle a une chance unique".

Le parcours proposera, après un premier tronçon de 28 km, sept tours de circuit, pour un total de 134,1 km. "C'est beaucoup pour une course féminine", selon Sofie De Vuyst. "La chaleur jouera aussi un rôle important. Il faudra se transcender avec les autres filles samedi, car nous voulons toutes aider Jolien à devenir championne du monde".

Nos partenaires