Grmay : le modèle des cyclistes éthiopiens

29/07/16 à 12:01 - Mise à jour à 12:33

Source: Sportmagazine

Dans l'ombre du Britannique et Kenyan Chris Froome et du Team Dimension Data, Tsgabu Grmay a également écrit une page d'histoire africaine au Tour.

Grmay : le modèle des cyclistes éthiopiens

Tsgabu Grmay sur les routes du Tour de France. © Sirotti / Icon Sport

Tsgabu Grmay a seize ans en 2007 quand il découvre le Tour. A la télévision, il voit Alberto Contador danser vers la victoire. Le jeune Éthiopien roule aussi à vélo mais uniquement pour aller à l'école ou faire des commissions. Contador le fait rêver. Tsgabu imite alors son frère aîné -la famille a dix enfants- et commence à rouler en compétition.

Impressionnés par son talent, des scouts de l'UCI le placent au centre de formation d'Aigle, en Suisse, là où Chris Froome a jadis appris à rouler. C'est le tremplin vers une carrière cycliste. En 2015, Grmay est le premier de son pays à participer au Giro et à la Vuelta. Le 2 juillet dernier, le grimpeur prend le départ du Tour. Il est le premier Éthiopien.

"Il y a quelques années, je n'aurais jamais cru ça possible pour un jeune Ethiopien. Maintenant, tous mes compatriotes savent que ce n'est pas utopique. J'espère inspirer les jeunes générations de mon pays mais je ne serai jamais aussi célèbre que Haile Gebrselassie", sourit-il.

Par Benedict Vanclooster

Nos partenaires