Geraint Thomas gagne la 11e étape et prend le maillot jaune

18/07/18 à 19:07 - Mise à jour à 19:06

Source: Belga

Le Britannique Geraint Thomas a remporté mercredi la 11e étape du Tour de France, la deuxième étape de montagne de cette 105e Grande Boucle. Le coureur de 32 ans de l'équipe Sky a levé les bras à la première arrivée au sommet de ce Tour, dans la station de La Rosière dans les Alpes, après 108,5 km au départ d'Albertville.

Geraint Thomas gagne la 11e étape et prend le maillot jaune

Geraint Thomas © BELGA

Thomas a précédé au finish le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) et son coéquipier et grand favori du Tour Chris Froome. Ces deux hommes ont franchi la ligne d'arrivée 20 secondes plus tard.

Greg Van Avermaet, qui a passé 8 jours en jaune, a dû logiquement laisser filer sa position de leader du classement général. Le maillot jaune revient au vainqueur du jour, qui était 2e à 2:22 de Van Avermaet avant l'entame de la journée de mercredi. Thomas compte désormais 1:25 d'avance au général sur Froome, 2e, et 1:44 sur Dumoulin. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) est 4e à 2:14.

Le prix de la combativité a été attribué à Alejandro Valverde (Movistar), qui a attaqué dans la montée vers le Col du Pré et a tenté, avec l'aide de son jeune coéquipier Marc Soler, de reprendre les poursuivants et de revenir sur la tête de course. L'Espagnol de 38 ans a ensuite craqué et a été repris par le peloton des favoris dans la dernière ascension vers La Rosière.

165 coureurs avaient pris le départ à Albertville, la 10e étape n'ayant entrainé aucun abandon. Le sprint intermédiaire de début d'étape a été remporté par Peter Sagan, qui a ainsi conforté sa position de leader du classement du maillot vert. Deux cols hors catégorie et un col de 2e catégorie étaient au programme avant le finish au terme d'une ascension de 1re catégorie.

Cavendish et Kittel, hors délai...

Sur les 165 coureurs qui ont pris le départ de la 11e étape du Tour de France mercredi à Albertville, seuls 161 sont listés par la Grande Boucle dans le classement de cette deuxième étape dans les Alpes, et pour cause: quatre coureurs ont franchi la ligne d'arrivée au-delà du délai maximal autorisé, après les quatre ascensions de la journée, dont deux hors catégorie.

C'est le cas de grands spécialistes du sprint, comme l'Anglais Mark Cavendish du Team Dimension Data, qui en est à son 12e Tour de France. Dans 5 Grandes Boucles précédentes, il n'a pas connu l'arrivée sur les Champs-Elysées. C'est également le cas de l'Allemand Marcel Kittel, qui avait la mine déconfite après avoir franchi l'arrivée hors-temps. Son coéquipier chez Katusha-Alpecin Rick Zabel, ainsi que l'Australien Mark Renshaw (Dimension Data), ont également dépassé les délais.

Aussi bien Katusha que Dimension Data devraient donc perdre deux coureurs de leur équipe du Tour à l'issue de cette deuxième étape alpestre.

Nos partenaires