Gand-Wevelgem : Victoire du vétéran italien Luca Paolini dans la pluie

29/03/15 à 19:49 - Mise à jour à 19:49

Source: Belga

Luca Paolini (Katusha), 38 ans, a remporté dimanche la 77e édition de Gand-Wevelgem après 239,1 kilomètres de course.

Gand-Wevelgem : Victoire du vétéran italien Luca Paolini dans la pluie

Luca Paolini © Belga

Le vétéran italien s'est isolé à quatre kilomètres de l'arrivée pour s'imposer en solitaire devant le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx - Quick Step) et le Britannique Geraint Thomas (Sky). Stijn Vandenbergh (Etixx - Quick Step) a pris la quatrième place, devant Jens Debusschere (Lotto-Soudal) et Sep Vanmarcke (Team Lotto NL - Jumbo).

Le vent et la pluie ont inspiré sept coureurs qui se sont échappés dès le 5e kilomètre: Albert Timmer, Alexis Gougeard, Alex Dowsett, Pavel Brutt, Jesse Sergent, Tim Kerkhof et Mirko Tedeschi.

Une chute est survenue dans le peloton au passage de Moeren. La principale victime était Gert Steegmans. À la mi-course, les sept hommes ont été repris. En raison du vent, le peloton a éclaté en cinq morceaux.

À 100 kilomètres de l'arrivée, Maarten Tjallingii a tenté sa chance. Il a grimpé le Mont Kemmel avec une avance de 25 secondes sur un groupe de 35 hommes. Jürgen Roelandts a été le premier à revenir sur Tjallingii, avant de le déposer dans le Monteberg.

Derrière lui, Stijn Vandenbergh a accéléré et a reçu l'aide de Daniel Oss, Sep Vanmarcke, Geraint Thomas et Jens Debusschere. Luca Paolini s'est également joint à la poursuite. Une rafale de vent a provoqué la chute de Geraint Thomas à l'approche du Baneberg.

Le Britannique a pu revenir sur le groupe comprenant notamment Vandenbergh, Debusschere et Vanmarcke. Un groupe renforcé par la présence de Niki Terpstra, qui était parvenu à se joindre aux poursuivants.

Jürgen Roelandts a abordé le Kemmel avec une avance de 2:05 sur les sept poursuivants, parmi lesquels Daniel Oss éprouvait du mal à suivre. Ce qu'il restait du peloton pointait à 6:26. Oss lâcha définitivement prise tandis que l'échappée de Roelandts prenait fin à 17 kilomètres de l'arrivée. S'en est suivi une série d'attaques jusqu'à la tentative décisive de Luca Paolini à cinq kilomètres de la ligne.

Derrière lui, Niki Terpstra, Stijn Vandenbergh, Jens Debusschere, Sep Vanmarcke et Geraint Thomas ne réagissaient pas. Thomas et Terpstra ont essayé de boucher le trou sur Paolini, mais l'Italien garda une avance confortable pour s'imposer en solitaire sur la Vanackerestraat de Wevelgem.

En savoir plus sur:

Nos partenaires