El Diablo raccroche son trident mais pas les vélos

19/03/15 à 14:00 - Mise à jour à 14:32

El Diablo, c'est Dieter Senft, un Allemand passionné de vélo et du Tour de France.

Pendant 21 ans, déguisé en diablotin bondissant, il a suivi les athlètes de la Grande Boucle afin de les encourager dans leurs efforts. Mais cette année, El Diablo ne sera pas sur la ligne de départ... La faute à une santé quelque peu vacillante et à des moyens financiers de plus en plus limités.

Mais El Diablo ne renonce pas pour autant au vélo ! Car avec le Tour de France, la construction de bicyclettes bizarroïdes et gigantesques est la grande passion d'El Diablo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires