Dixième étape: Périgueux - Bergerac

11/07/17 à 08:41 - Mise à jour à 08:50

Source: Sportmagazine

Les membres de la caravane du Tour ont pesté en apprenant la longueur du trajet qui leur est imposé durant le premier jour de repos, de Chambéry à la Dordogne. Ça représente 500 kilomètres à travers le coeur de la France, soit, dans le meilleur cas, six heures en voiture. Les coureurs, eux, prennent l'avion et pourront donc quelque peu profiter de leur journée de repos.

Ceux que le repos rouille seront contents que cette étape soit plate : ils auront le temps de s'échauffer avant un nouveau sprint massif. Cette étape normale est étrange car son arrivée et son départ sont plutôt appréciés des amateurs de contre-la-montre. Périgueux et Bergerac ont déjà accueilli le début ou la fin d'une épreuve contre le chrono à trois reprises et chaque fois, le vainqueur a humilié ses adversaires. En 1961, Jacques Anquetil a largué son dauphin, Charly Gaul, à trois minutes sur 74,5 kilomètres, malgré une crevaison, et en 2014, Tony Martin, qui était encoreun pur spécialiste du chrono, a mis 1 minute 39 secondes dans la vue de Tom Dumoulin sur 54 kilomètres.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires