Comment Barry Hoban a volé l'hommage à Tom Simpson

13/07/17 à 10:00 - Mise à jour à 11:46

Source: Sportmagazine

Ce 13 juillet, il y aura 50 ans que Tom Simpson a trouvé la mort au Mont Ventoux. La légende veut que le lendemain du décès du Britannique, son compatriote Barry Hoban ait reçu un sauf-conduit pour remporter l'étape mais ce n'est pas exact.

Comment Barry Hoban a volé l'hommage à Tom Simpson

Tom Simpson (à gauche) et Barry Hoban (au centre). © AFP

Dans le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine, Vin Denson raconte ce qui est, selon lui, la véritable histoire de l'hommage à Tom Simpson (voir l'article complet ici). L'Anglais, aujourd'hui âgé de 81 ans, était le meilleur ami de Major Tom. Celui-ci avait rencontré Denson, alors âgé de 20 ans, en 1956, à l'occasion d'une épreuve de qualification pour la poursuite par équipes aux Jeux Olympiques. Les deux hommes sont véritablement devenus amis deux ans plus tard, lorsque Vin a effectué son service militaire dans le Yorkshire, la région dont Simpson était originaire et où ils avaient disputé de nombreux contre-la-montre ensemble.

Comme, en 1967, le Tour se disputait à nouveau par équipes nationales, Denson faisait partie de l'équipe britannique dont Simpson était le leader. Le 13 juillet, lorsque celui-ci est décédé, Vin était inconsolable. Dans le Guide du Tour, il raconte que le soir; il était le seul coureur de l'équipe à estimer que Team Britain devait quitter le Tour. "Barry Hoban ne voulait rien entendre: Quand quelqu'un meurt à l'usine, on ne met pas la clef sous le paillasson,disait-il. J'avais répondu: Pour l'amour de Dieu, Tom n'était pas un ouvrier que tu connaissais depuis trois mois. Pour moi, il était comme un frère."

Les protestations de Denson ne servirent à rien et il poursuivit donc. Au départ de l'étape suivante, à Carpentras, Jean Stablinski, son équipier chez Bic, vint le trouver. "Tous les leaders avaient décidé qu'à 20 kilomètres de la ligne, je pourrais partir seul pour remporter l'étape. C'était en effet moi qui connaissais Tom depuis le plus longtemps et nos familles étaient proches... Je n'étais pas très d'accord: Tom aurait voulu que l'étape se déroule normalement, il ne voulait pas de cortège funèbre. Mais Stablinski insistait: C'est notre choix. Barry Hoban n'était pas d'accord: Denson a déjà 31 ans, pourquoi pourrait-il prendre part à quarante critériums grâce à cette victoire? C'est à nous, les jeunes, que revient cette étape."

Denson était néanmoins parti du principe qu'il pourrait partir seul mais à cinquante kilomètres de l'arrivée, Hoban démarra. "Au début, j'ai cru qu'il avait besoin de pisser mais il ne cessait de creuser l'écart. Stablinski m'a dit que nous allions le reprendre mais je ne voulais pas. Un Anglais à la poursuite d'un autre Anglais avec les caméras braquées sur nous? Pas question! On aurait dit que nous nous battions pour l'alliance du mort. J'ai dit: Laisse-le transpirer, je n'ai de toute façon aucune envie de monter sur le podium. Après l'arrivée, Hoban a dit qu'il s'était échappé sans le vouloir. J'étais furieux."

Denson n'aime pas qu'on dise que Hoban qui, plus tard, épousa Helen, la veuve de Simpson, était le meilleur ami de celui-ci et que c'est pour cela qu'il a été autorisé à remporter l'étape. "Ils ne s'entendaient même pas du tout. Barry avait trois ans de moins et était très ambitieux. Il ne voulait jamais rien faire pour Tom et celui-ci s'énervait. Il préférait jouer sa carte personnelle. Au point de me voler l'hommage à Tom."

Par Jonas Creteur

En savoir plus sur:

Nos partenaires