Wout van Aert se succède à lui-même comme champion du monde

29/01/17 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Belga

Wout van Aert a conservé son titre de champion du monde de cyclo-cross. Dimanche, à Bieles (Luxembourg), van Aert s'est imposé en solitaire. Son rival néerlandais Mathieu van der Poel a terminé deuxième à 44 secondes. Le bronze est revenu à Kevin Pauwels. La course a été marquée par de nombreuses crevaisons.

Wout van Aert se succède à lui-même comme champion du monde

Wout Van Aert © BELGA

Sans suprise, la course élites a réservé un duel entre les deux derniers vainqueurs du Mondial et dominateurs de la saison, van Aert et van der Poel. Le Néerlandais a profité d'un mauvais départ de van Aert pour prendre le large en début de course.

Seul Kevin Pauwels a réussi à suivre van der Poel. Le dégel et la pluie ont rendu le parcours boueux, avec encore des portions glacées. Les espoirs de Tom Meeusen, l'un des outsiders, prenaient fin d'emblée: le coureur cassait son cadre alors qu'il devait encore parcourir un demi-tour avant d'atteindre le poste matériel. Pauwels lançait le festival des crevaisons.

Le premier tour s'achevait avec van der Poel en tête, Pauwels à 4 secondes et van Aert, septième, à 17 secondes. Au deuxième tour, van der Poel était victime d'une crevaison. Van Aert se rapprochait, sans parvenir toutefois à rattraper son rival. Ce n'est qu'au quatrième tour après une... troisième crevaison de van der Poel que la jonction s'est opérée. Les crevaisons continuaient à faire des dégâts: Lars Boom devait abandonner car il n'avait plus de roues de réserve après en avoir crevées cinq. Gianni Vermeersch a expliqué avoir crevé sept ou huit fois et Lars van der Haar six fois.

Wout van Aert semble s'être le mieux adapté aux conditions de course et n'a déploré qu'une seule crevaison. Au début du cinquième tour, van der Poel était victime d'une nouvelle crevaison, loin du poste matériel. Le Néerlandais gaspillait des forces et voyait ses espoirs de titre mondial s'envoler, car Van Aert creusait aussitôt l'écart: 30 secondes à deux tours de la fin.

Le double champion de Belgique entamait le dernier tour avec 40 secondes d'avance. Une avance qu'il conservait jusqu'à l'arrivée. Déjà champion de Belgique et vainqueur de la Coupe du monde, Wout van Aert décroche, à 22 ans, son deuxième titre mondial. Van der Poel a dû se contenter de la deuxième place à 44 secondes. Kevin Pauwels s'est classé troisième à 2:09, devant deux Néerlandais, Lars van der Haar, quatrième à 2:52, et Corné van Kessel, cinquième à 3:09.

Nos partenaires