World League Hockey: Battue 1-5 par l'Australie, la Belgique jouera pour la 7e place contre l'Espagne

01/07/17 à 18:01 - Mise à jour à 18:01

Source: Belga

L'équipe nationale féminine belge de hockey (FIH 14) s'est inclinée 1-5 (mi-temps: 0-3) face à l'Australie (FIH 4) dans son premier match de classement pour les places 5 à 8 de la demi-finale de World League, samedi, dans les installations de La Rasante à Woluwé-Saint-Lambert.

World League Hockey: Battue 1-5 par l'Australie, la Belgique jouera pour la 7e place contre l'Espagne

Pauline Leclef (en rouge) lors du match contre la Nouvelle-Zélande © BELGA

La Belgique avait été éliminé de la course au top 4 jeudi par la Corée du Sud, s'inclinant 3-2 aux shoots-out alors qu'elle avait tenu tête 1-1 contre la 9e nation mondiale au terme du temps réglementaire. Elle est cependant qualifiée pour la Coupe du monde grâce à sa place dans le top 8 de l'épreuve.

Battues 0-1 par l'Australie, classée 4e à la FIH, dans son premier match de phase de groupes la semaine dernière, les Red Panthers subissaient d'entrée la pression aussie. Une perte de balle dans le milieu gauche, suivi d'un raté technique permettait aux Australiennes d'ouvrir le score dès la 4e minute, via une percée de Kathryn Slattery.

Durant cette période initiale, les protégées de Niels Thijssen ne sont jamais parvenues à se montrer dangereuses devant le but de Rachael Lynch, hormis une belle action d'Anouk Raes (9e), déviée par la gardienne aussie au-dessus de son goal.

Le positionnement tactique restait le même dans le 2e quart, avec une Australie dominante qui doublait l'écart sur son 2e pc, sur un sleep de Maddy Fitzpatrick (19e). Georgina Morgan assénait le coup de massue cinq minutes plus tard (24e), toujours sur pc, mais sur une variante, pour rejoindre les vestiaires avec un avantage de trois buts.

Elena Sotgiu prenait la place d'Aisling D'Hooghe dans le but belge en seconde période, mais ne se montrait pas plus heureuse encaissant un but supplémentaire sur la seule occasion australienne du troisième quart via un tir de Madi Ratcliffe (35e). Louise Versavel mettait un peu de baume au coeur des supporters belges, frigorifiés sous une pluie incessante, en transformant le 2e pc belge, à la 37e minute.

Réduites à dix après une exclusion temporaire de Louise Cavenaile, les Panthers encaissaient néanmoins un dernier but des oeuvres d'Emily Smith dans le dernier quart (53e). La Belgique disputera dimanche son dernier match du tournoi pour le gain de la 7e place face à l'Espagne, qui s'est de son côté inclinée 3-4 aux shoots-out devant l'Italie (1-1 au terme du temps réglementaire).

Plus tard dans la journée de samedi, la Corée du Sud disputera la première demi-finale contre la Chine (FIH 8), alors que les Pays-Bas (FIH 1) et la Nouvelle-Zélande (FIH 5) se disputeront le deuxième ticket de finaliste. Le top 4 est qualifié pour la manche finale de la World League, organisée en novembre prochain en Nouvelle-Zélande.

Pas assez d'énergie

"Nous n'avons pas eu assez d'énergie aujourd'hui", estime Pauline Leclef, 22 ans. "Nous commençons le match trop mollement et encaissons rapidement. Après le 2e but, nous baissons toutes notre tête. La déception de la défaite en quart contre la Corée a peut-être joué un rôle à ce moment. Au retour des vestiaires, nous sommes néanmoins revenues sur le terrain plus positives et avons continuer à essayer", selon la milieu de terrain du Braxgata, ancienne capitaine des U21 ayant terminé 6e de la Coupe du monde 2016 au Chili.

Leclef, un moment incorporée à l'âge de 16 ans dans le noyau A des Panthères, disputait lors de cette quinzaine son premier grand tournoi international seniors. "Tout est plus rapide et plus physique qu'en U21. J'ai peut-être connu un peu de stress lors du premier match, mais maintenant je suis bien relâchée et je m'amuse sur le terrain. L'ambiance au sein du groupe est excellente, parfois dans les moments difficiles ce sont même les plus jeunes qui remontent le moral des anciennes", a conclu en plaisantant Pauline Leclef.

Nos partenaires