Vingt Belges à l'assaut de l'athlétisme mondial

17/08/15 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Belga

La Fédération belge d'athlétisme se rend à Pékin pour y disputer les championnats du monde d'athlétisme du 22 au 30 août avec une délégation forte de 20 athlètes et quelques espoirs de belles prestations et notamment de finale pour le relais 4x400 m.

Vingt Belges à l'assaut de l'athlétisme mondial

Les athlètes belges 4*400m relais: Antoine Gillet, Kevin Borlee, Dylan Borlee,Julien Watrin, Robin Vanderbemden et Jonathan Borlee avant leur départ à Pékin. © BELGA

Il faut dire que les hommes de Jacques Borlée n'ont jamais manqué une finale depuis les jeux Olympiques de 2008... à Pékin, dans ce même Nid d'Oiseau, d'une capacité désormais réduite de 80.000 à 50.000, mais qui affichera complet lors de toutes les sessions du soir.

Les autres espoirs belges de top 8 lors de ce grand-rendez-vous à un an des jeux Olympiques de Rio, reposeront sur Nafissatou Thiam à l'heptathlon, elle qui vise d'abord à améliorer son record personnel.

Philip Milanov pourrait être la belle surprise de ces Mondiaux. Avec son record de Belgique (66m66) au disque juste avant de partir en Chine, Philip Milanov a signé la 9e performance mondiale et une place s'est libérée au-dessus avec le forfait de l'Allemand Robert Harting, champion du monde et olympique en titre.

Parmi les bons classements dans les rankings mondiaux en arrivant en Chine, il y a ceux de Bashir Abdi, 2e performeur mondial sur 5.000 m, et de Anne Zagré, 12e. Kevin et Jonathan Borlée voudront aussi se montrer en individuel sur 400 m.

La Belgique a récolté 4 médailles de bronze aux Mondiaux dont la dernière en date fut récoltée par Kevin Borlée en 2011 à Daegu (Corée du Sud) sur 400 m.

En espérant que l'entorse à l'entraînement de Jeroen D'hoedt ne soit que légère, ils seront donc 5 athlètes belges côté féminin et 15 côté masculin parmi les 1.936 athlètes inscrits (1.042 messieurs, 893 dames).

La fédération internationale d'athlétisme (IAAF), s'attend à ce que le nombre soit un peu réduit au moment d'entamer les compétitions, mais cela restera un record de participation depuis 2009 à Berlin (1.895 athlètes).

Il faut dire que pas moins de 207 pays membres - quatre de plus que lors des précédents mondiaux à Moscou en 2013 - ont envoyé leur athlètes en Chine. Deux cents sept fédération qui voteront aussi, le 19 août pour élire le successeur du Sénégalais Lamine Diack, 82 ans, dont 15 ans et neuf mois passés à la tête de l'IAAF et dont la fin de règne est bousculée par des débats sur le dopage. Une double certitude concernant le futur 6e président de l'IAAF, ce sera un ancien athlète et champion olympique: soit le Britannique Sebastien Coe, 58 ans, soit l'Ukrainien Sergey Bubka, 51 ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires