Van Snick : vers une médaille olympique

21/08/15 à 09:30 - Mise à jour à 09:10

Source: Sportmagazine

En s'imposant à l'EURO de Bakou en juin, Charline Van Snick a prouvé, sa suspension purgée, qu'elle avait retrouvé son ancien niveau. Elle a surclassé ses adversaires, physiquement et tactiquement, en - 48 kilos, la catégorie la moins étoffée en judo féminin.

Van Snick : vers une médaille olympique

Charline Van Snick, une des chances de médaille belge à Rio. © BELGA

Si à Bakou, Charline Van Snick a pris la mesure des numéros 10, 19 et 24 du monde, elle va être confrontée à une concurrence plus âpre au Mondial d'Astana (Kazakhstan), qui débute lundi. La médaille de bronze des JO 2012 reste toutefois une des favorites. En début d'année, au GP de Düsseldorf, elle a déjà montré qu'elle détenait le niveau mondial : en finale, elle avait battu la Mongole Urantsetseg Munkhbat, numéro un mondiale et championne du monde 2013, après avoir éliminé la Roumaine Monica Ungureanu, contre laquelle elle n'avait encore jamais gagné, et la Japonaise Ami Kondo, championne du monde en titre.

Est-ce le signe précurseur d'une médaille à Astana ? Ce serait une nouvelle revanche pour la Liégeoise de 24 ans : elle avait enlevé la médaille de bronze au Mondial 2013 de Rio mais avait dû la rendre après avoir été contrôlée positive à la cocaïne. Elle avait été initialement suspendue deux ans, une sanction annulée par le TAS. Elle a effectué son retour durant l'automne 2014 et a mis le cap sur Rio. L'EURO et le Mondial ne sont à ses yeux que des étapes vers l'or olympique. Van Snick est, avec Evi Van Acker et Jaouad Achab (taekwondo), un de nos principaux atouts à une médaille (d'or).

Dirk Van Tichelt (31 ans) n'est pas dénué de chance, à Astana comme à Rio. Après sa médaille de bronze au Mondial 2013, l'Anversois a été accablé par les blessures mais à Bakou, il a prouvé qu'il ne fallait pas le ranger trop vite. En demi-finale des -73 kilos, la catégorie-reine du judo, il a été battu par le Géorgien Nugzari Tatalashvili, numéro quatre mondial, mais dans le combat pour le bronze, l'Ours de Brecht a pris la mesure du tenant néerlandais du titre, le numéro trois mondial, Dex Elmont.

Les autres participants belges au Mondial : Toma Nikiforov (médaille de bronze à Bakou), Roxane Taeymans, Ilse Heylen, Joachim Bottieau, Sami Chouchi et Lola Mansour.

Par Jonas Creteur

En savoir plus sur:

Nos partenaires