Usain Bolt depuis les coulisses

25/11/16 à 11:00 - Mise à jour à 22/11/16 à 17:10

Source: Sportmagazine

Le documentaire I am Bolt sort le 28 novembre en première mondiale. Sport/Foot Magazine a parlé avec les réalisateurs Ben et Gabe Turner.

Usain Bolt depuis les coulisses

Gabe Turner : " Le Bolt qu'on voit en public est le même que celui que ses amis connaissent. " © ZUMAPRESS.com

Le 20 août 2016, la veille de ses trente ans, Usain Bolt a pris congé de l'athlétisme comme il le voulait : avec une neuvième médaille olympique. Le Jamaïcain a dominé le sprint comme personne auparavant pendant trois olympiades, Pékin, Londres et Rio.

Le documentaire I Am Bolt, qui paraît la semaine prochaine en première, passe sa carrière en revue. On suit Bolt pendant sa préparation aux Jeux de Rio, on découvre son entourage et, surtout, les séquences uniques qu'il a lui-même enregistrées pendant ses heures d'ennui dans une chambre d'hôtel, durant ses escapades nocturnes avec ses amis et amies ou quand il est chez ses parents ou encore quand il s'entraîne sur un terrain minable en Jamaïque et qu'il consulte le Dr Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt à Munich.

L'idée vient de son management, formé par Ricky Simms et Nugent NJ Walker, qui est son meilleur ami. Gabe et BenTurner, auteurs du documentaire The Class of '92 sur la génération à succès de Manchester United, avec David Beckham, Ryan Giggs et Paul Scholes, se sont chargés de la réalisation. " Nous avons été enchantés par cette demande ", raconte Gabe. " Bolt émarge à un cercle restreint de héros sportifs. Nous avons eu un long entretien avec lui à Munich, avant de le suivre pendant un an et demi. "

Les réalisateurs n'ont pas souvent vu Bolt pour autant. " Mais il nous a fourni énormément de matériel ", précise Gabe. Ben trouve logique de s'être moins attardé sur sa vie privée et sa jeunesse que sur le sport et tout ce qui en fait partie, de près ou de loin. " Tout le monde sait qu'Usain aime les femmes et les sorties. Il ne constitue d'ailleurs pas une exception. Ce qui nous intéressait, c'était de découvrir comment on se sent quand les gens vous prennent pour un champion invincible.

Par exemple, nous avons été surpris qu'il ait des problèmes de motivation pendant sa préparation aux Jeux de Rio, qui devaient être l'apothéose de sa carrière. C'est là qu'on découvre la véritable grandeur d'un homme : il se redresse aux moments décisifs. Comme au Mondial de Pékin, en 2015 : Justin Gatlin était en pleine forme alors que Bolt effectuait son come-back. Il a failli être éliminé en demi-finales et tout le monde a pensé qu'il ne réussirait pas son retour mais... il a gagné la finale. "

Le documentaire fait également ressortir l'incroyable joie de vivre de Bolt et de tout son entourage, qui constitue une vraie famille. Ce n'est pas du cinéma, insistent les réalisateurs. Gabe : " Le Bolt qu'on voit en public est le même que celui que ses amis connaissent. Il n'a pas de secret, ce qui est loin d'être évident dans un univers de célébrités. Bolt est un homme chaleureux, un chouette type. Après un an et demi dans son sillage, tout ce que je peux dire, c'est : I love him. "

Par Matthias Stockmans

Nos partenaires