Trophée Jules Verne : Joyon boucle le tour du monde en 40 jours

26/01/17 à 14:35 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

Francis Joyon (Idec Sport) et ses 5 membres d'équipage ont bouclé le tour du monde sans assistance en un temps record de 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes, soit 4 jours de mieux que le précédent record sur ce Trophée Jules Verne. A 60 ans, il devient, à sa 3e tentative, le navigateur à avoir tourné le plus rapidement autour de la planète. Il détrône Loick Peyron qui, en janvier 2012, avait mis 45j13h42:53, sur le multicoques Banque Populaire V (40 m) et avec 13 coéquipiers.

Trophée Jules Verne : Joyon boucle le tour du monde en 40 jours

Francis Joyon © BELGAIMAGE

Parti le 16 décembre au large d'Ouessant, Joyon et ses cinq équipiers détiennent le nouveau record du Trophée Jules Verne, une épreuve lancée en 1993 en référence au célèbre roman, le Tour du monde en 80 jours, dont le héros est Phileas Fogg.

Aucun marin n'aura jamais tourné aussi vite autour de la planète d'une seule traite, même si ces dernières semaines, la course au large n'a cessé de faire parler d'elle à coups de records, portée par un bon enchaînement météo, des bateaux performants et des marins d'exception.

Il y a d'abord eu Thomas Coville le 25 décembre, qui s'est emparé du record du tour du monde mais en solitaire, soit 49 jours 13 h 34 min et qui appartenait depuis 8 ans à... Francis Joyon !

Et puis il y a eu le record établi par Armel Le Cléac'h le 19 janvier en solo et en monocoque sur le Vendée Globe (74 j 03 h 35 lin avec Banque Populaire VIII), donc en mode course, face à des concurrents, et pas en mode tentative de record.

La seule contrainte du Trophée Jules Verne est d'être membre de l'association 'Tour du Monde en 80 jours' moyennant 30.000 euros, une inscription pour chaque tentative (12.000 euros), un départ sur une ligne reliant le phare de Créac'h sur l'île d'Ouessant et le Phare du Cap Lizard, puis faire le tour du monde, sur n'importe quel bateau, en laissant à bâbord le Cap de Bonne Espérance, le Cap Leeuwin et le Cap Horn et revenir au point de départ.

Avoir un ou des équipiers n'est pas obligatoire et si la tentative se fait en équipage, le nombre de personne à bord n'est pas restreint. Mais on avance bien plus vite à plusieurs que seul.

Joyon a été accompagné de seulement cinq marins: Sébastien Audigane, Clément Surtel, Gwénolé Gahinet, Alex Pella et Bernard Stamm. Au cours de leur périple ils ont déjà signé cinq records de temps de passage: au cap Leeuwin, en Tasmanie, à l'antiméridien, au cap Horn et à l'Equateur (retour) à bord d'un bateau de dix ans façonné pour les records. Idec Sport, deuxième du nom, est un maxi-trimaran de 31,5 m. Il a remporté le Trophée Jules Verne en 2010 en 48 jours sous le nom de Groupama 3 et barré par Franck Cammas. Devenu Banque Populaire VII, il a gagné la Route du Rhum dans un temps record en 2014, barré par Loïck Peyron.

Francis Joyon envisage maintenant la course des Ultime en 2019, celle autour du monde en solitaire sur multicoques.

Nos partenaires