Tout, tout pour Nafissatou Thiam ... et Usain Bolt

04/08/17 à 16:06 - Mise à jour à 16:04

Source: Belga

"Tout, tout pour ma chérie", chantait Michel Polnareff au début des années 2000. Samedi au stade olympique de Londres, sur le coup de 11h05 (belges), ce sera tout tout pour la chérie du sport belge, Nafissatou Thiam. La championne olympique de Rio de Janeiro partira en quête de la couronne mondiale de l'heptathlon. Un titre planétaire qu'aucun(e) athlète belge n'a réussi à ramener au pays depuis 34 ans et les quinze premières éditions des championnats du monde.

Tout, tout pour Nafissatou Thiam ... et Usain Bolt

Nafissatou Nafi Thiam © BELGA

Thiam, mais aussi la très jeune Hanne Maudens, vont successivement devoir s'employer dans quatre de leurs sept épreuves: 100 m haies (11h05), saut en hauteur (12h30), lancer du poids (20h00) et 200 m (22h00). Les trois autres se dérouleront dimanche: saut en longueur (11h00), lancer du javelot (12h45 et/ou 14h00) et 800 m (21h40).

Samedi pourrait déjà sourire à la Belgique. Philip Milanov, auteur du meilleur résultat à ce jour en championnats du monde grâce à sa médaille d'argent il y a deux ans à Pékin, devrait disputer la finale du lancer du disque (20h25).

Le matin ce sont les frères Kevin et Jonathan Borlée qui vont entamer respectivement leur 5e et 4e Mondiaux à l'occasion des séries du 400 m (11h45). Eliminés en séries il y a douze mois aux Jeux de Rio, les jumeaux les plus célèbres de Belgique entendent bien rejoindre les demi-finales en attendant peut-être mieux.

Bien entendu, à l'échelle du monde, cette journée de samedi sera marquée par la finale du 100 m masculin (22h45). Usain Bolt devrait y courir son dernier hectomètre individuel en compétition. Le Jamaïcain a l'ambition d'y récolter un 4e titre sur la distance, une 8e médaille d'or individuelle et une 12e avec celles des relais. Autant de records qu'il sera difficile d'effacer un jour.

Nafissatou Thiam pour l'Histoire

Le dimanche 6 août 2017 pourrait devenir une nouvelle date mémorable dans l'histoire de l'athlétisme et du sport belge. Nafissatou Thiam peut aux environs de 21h42 et quelques secondes devenir la première championne du monde belge d'athlétisme. Elle bouclera à ce moment la 7e et dernière épreuve (le 800 m) de son heptathlon. Sacrée à 21 ans championne olympique de la discipline le 13 août 2016, la Namuroise réaliserait par la même un doublé que seuls les tout grands de l'athlétisme réalisent. "Nafi" deviendrait ainsi la meilleure athlète féminine belge de l'histoire à moins de 23 ans !

Ce ne sera pas le fruit d'un concours heureux de circonstances car elle aura dû aligner les performances dans le 100 m haies, le saut en hauteur, le lancer du poids et le 200 m, samedi. Dimanche, elle disputera encore le saut en longueur (11h00), le lancer du javelot (12h45 et/ou 14h00) et au final le 800 m (21h40).

La jeune Hanne Maudens dispute à 20 ans ses premiers Mondiaux. Elle a la chance de côtoyer Thiam dans l'heptathlon avec des ambitions naturellement plus modestes.

La journée dominicale des Belges sera chargée. Arnaud Art sera engagé dès 11h40 dans les longues qualifications du saut à la perche tandis qu'à 11h55 Abdelhadi El Hachimi s'élancera depuis le Tower Bridge pour un marathon tracé au coeur historique de Londres au milieu d'une foule attendue très nombreuse.

En soirée, ce sont Kevin et Jonathan Borlée qui devraient s'aligner dans les demi-finales du 400 m (20h40) pour autant que les séries se soient bien déroulées.

Ce sera ensuite l'attente du 800 m de l'heptathlon... et celle peut-être d'un podium aux airs de La Brabançonne (22h53).

Nos partenaires