Tony Parker fait son show, San Antonio respire

09/03/15 à 11:41 - Mise à jour à 11:39

Source: Belga

A cinq semaines du début des play-offs, San Antonio retrouve peu à peu son basket et Tony Parker: dimanche face à Chicago (116-105), le meneur français des Spurs a réussi sa meilleure prestation de la saison.

Tony Parker fait son show, San Antonio respire

© Reuters/USA Today Sports

Avec ses 32 points (13 sur 19) en 30 minutes, plus deux passes et quatre rebonds, "TP" is back! "Tony joue de nouveau à un très haut niveau et quand il joue comme cela, ils sont difficiles à battre", a admiré Pau Gasol, la star espagnole des Bulls. "Il retrouve confiance dans son corps et dans son basket, il arrive au niveau où on veut le voir jouer", a savouré Gregg Popovich, l'entraîneur des champions NBA en titre.

Après deux mois perturbés par une contracture à une cuisse, le quadruple champion NBA affiche sur ses trois derniers matches une moyenne de 25 points par rencontre. "J'espère que je serai à 100% quand les play-offs commenceront bien, on joue de mieux en mieux", s'est félicité l'international français de 32 ans.

Les Spurs, qui avaient terminé leur traditionnel périple de février à travers les Etats-Unis sur quatre défaites consécutives, viennent de signer cinq succès de rang: ils restent après cette 39e victoire pour 23 défaites, 7e de la conférence Ouest dominée par Golden State qui a surclassé les Clippers 106 à 98.

Oklahoma City, toujours privé de Kevin Durant, poursuit son impressionnant redressement grâce au tout aussi impressionnant Russell Westbrook, auteur d'un nouveau "triple double".

Le Thunder a foudroyé Toronto 108 à 104 pour consolider sa 8e place (35 v-28 d). Avec 30 points, 17 passes, 11 rebonds: Russel Westbrook a martyrisé Toronto et consolidé son statut de prétendant au titre de meilleur joueur de NBA (MVP). Depuis le début de la saison, il a réussi sept "triple double" (trois catégories de statistique à dix unités et plus). Mieux encore, il est devenu dimanche le meilleur marqueur de la NBA avec 27,4 points par match. Depuis février, il tourne à une moyenne hallucinante et digne de Michael Jordan, à qui il est souvent comparé, de 34,5 points.

En savoir plus sur:

Nos partenaires