Toma Nikiforov se hisse en finale des -100 kg et est assuré d'une médaille

28/04/18 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Belga

Toma Nikiforov s'est qualifié pour la finale de l'Euro de judo en catégorie -100 kilos, samedi, à Tel Aviv en Israël. Le Bruxellois, 6e mondial, vice-champion d'Europe 2016, s'est imposé en demi-finale par waza ari après 19 secondes dans le golden score aux dépens du Belarus Daniel Mukete (IJF 50).

Toma Nikiforov se hisse en finale des -100 kg et est assuré d'une médaille

Toma Nikiforov (image d'archives) © AFP

En finale, le Bruxellois, médaille de bronze à l'Euro 2015, sera opposé au Français Cyrille Maret, 30 ans et 14e au classement mondial, vice-champion d'Europe en titre et médaillé de bronze aux Jo de Rio en 2016.

Nikiforov est déjà assuré de faire aussi bien qu'à l'Euro 2016 de Kazan où il avait décroché l'argent après sa défaite en finale contre le Néerlandais Henk Grol.

Il s'agira d'un 6e combat entre les deux hommes qui s'apprécient. Maret a gagné les trois premiers dont deux quarts de finale à l'Euro 2013 de Budapest et à l'Euro 2014 de Montpellier. Notre compatriote s'est imposé dans les deux plus récents en 2015 dont le dernier en date pour le bronze aux Mondiaux d'Astana.

En cas de victoire, Toma Nikiforov décrocherait à 25 ans le plus beau titre de sa carrière.

Il offre en tout cas à la Belgique sa 2e médaille dans cet Euro de Tel Aviv après celle d'argent de Sami Chouchi en -81 kilos.

"Le talent de Sami Chouchi a enfin prévalu"

L'entraîneur de Sami Chouchi, tout nouveau vice-champion d'Europe de judo (-81 kg), Damiano Martinuzzi n'a pas été surpris par la performance exceptionnelle de son judoka. "Le talent de Sami a enfin prévalu", a-t-il déclaré vendredi après la médaille d'argent de Chouchi à Tel Aviv, en Israël.

"Aujourd'hui, de la première à la dernière seconde, Sami s'est concentré sur ce qu'il devait faire", a poursuivi Martinuzzi. "Nous savions depuis longtemps qu'il avait beaucoup de talent, mais ces dernières années, il a trop souvent alterné les meilleurs moments avec de moins bonnes performances. Mais aujourd'hui, il a constamment performé à un très haut niveau".

L'entraîneur n'a pas non plus été surpris par l'énorme confiance en soi dont Sami Chouchi a fait preuve tout au long de la journée. "C'est aussi propre à son caractère, mais là encore ces dernières années, il a connu des hauts et des bas. Mais à ce Championnat d'Europe, il n'a montré aucun moment de découragement. En finale, il n'était certainement pas inférieur à Muki et il avait des chances de gagner. Une seule petite erreur dans le golden score lui a été fatale, mais c'est typique d'un championnat".

Pour Martinuzzi, Sami Chouchi est un exemple d'athlète de haut niveau. "Sami est toujours motivé et ce qui fait que c'est agréable pour un entraîneur. L'entraîner n'est vraiment pas un travail pénible. Au contraire, ses efforts me motivent à essayer constamment de le rendre meilleur. Je pense qu'en ce moment, tout est structuré autour de lui de manière à ce qu'il puisse tirer le meilleur de lui-même. Cette médaille d'argent en est la meilleure preuve."

Nos partenaires