Thierry Neuville contre Sébastien Ogier, attaque contre défense

26/07/17 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Belga

Thierry Neuville (Hyundai) aborde le rallye de Finlande, onzième manche du Championnat du monde (WRC), la plus rapide du calendrier, de jeudi à dimanche, avec l'intention d'attaquer pour grappiller encore des points sur le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), qui doit endiguer l'hémorragie. Actuellement l'écart entre les deux pilotes est de 11 points.

Thierry Neuville contre Sébastien Ogier, attaque contre défense

© BELGAIMAGE

Après huit épreuves et avec cinq encore à disputer, la course au titre mondial est la plus serrée depuis le duel entre Sébastien Loeb (Citroën) et Mikko Hirvonen (Ford) en 2009. Au même moment de la saison, le Finlandais comptait alors un point de plus que le Français. Quatre manches plus tard, ce dernier était sacré pour la sixième fois, avec là aussi une seule unité d'avance. Au vu des dernières courses, la dynamique est favorable à Neuville, vice-champion du monde 2013 et 2016, qui n'a jamais été aussi près d'un premier titre.

Après un début de saison douloureux, marqué par deux grosses erreurs au Monte-Carlo et en Suède alors qu'il menait confortablement, le pilote Hyundai a vu sa stratégie offensive récompensée par six podiums consécutifs, dont trois victoires. "Nous espérons que cette compétitivité nous mènera vers d'autres succès d'ici la fin de la saison", souhaite le Belge. "La voiture est dans le coup et ces deux victoires sur terre (en Argentine et en Pologne, ndlr) montrent son potentiel. Nous savons que nous pouvons continuer à nous battre pour le Championnat". Pas aidé par la position d'ouvreur qui échoit au leader du classement des pilotes en début de week-end et victime de contrariétés mécaniques, Ogier, au volant de sa Ford Fiesta M-Sport, s'est lui trouvé contraint de défendre sa position plutôt que d'accroître son avance. "Nous voulons nous battre au sommet", assure-t-il avant le rallye de Finlande. "Cela requiert une performance proche de la perfection tout le week-end, sans erreur et avec des réglages qui donnent confiance dans le pilotage".

Bonne nouvelle pour le Français, victime d'un accident sans gravité lors d'essais la semaine dernière: depuis l'introduction de l'actuel barème de points en 2010, le pilote en tête au classement général après huit manches s'est toujours imposé en fin de saison. En embuscade à respectivement 48 et 52 points du Français, le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) et l'Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford) entendent toujours perturber le duel pour le titre. Tous deux ont d'ailleurs mené un temps lors de la manche précédente, en Pologne début juillet, remportée par Neuville.

Du côté de Citroën, peu en vue cette saison, le Britannique Kris Meeke, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, fait son retour après avoir cédé son volant au Norvégien Andreas Mikkelsen lors du week-end polonais. Un doublé serait d'autant plus bienvenu pour Meeke que sa place est fragilisée par son inconstance cette saison (1 victoire pour 4 abandons, une 12e et une 18e place). L'édition 2017 du rallye de Finlande propose 25 spéciales et 314,20 kilomètres chronométrés sur des routes de terre ultrarapides, ponctués de sauts impressionnants, entre lacs et forêts, autour de Jyväskylä (centre). La météo, avec des averses et des températures fraîches annoncées, pourrait influer sur les débats, comme en Pologne où la boue a joué des tours à de nombreux concurrents.

Nos partenaires