Stoffel Vandoorne impérial à Spa-Francorchamps

23/08/15 à 08:58 - Mise à jour à 08:58

Source: Belga

Parti en pole-position, Stoffel Vandoorne s'est imposé dans la "main race" (course principale) de GP2 Series à Spa-Francorchamps.

Stoffel Vandoorne impérial à Spa-Francorchamps

Stoffel Vandoorne © Belga

Après une envolée hésitante dont avait profité le Russe Sergey Sirotkin, notre compatriote a repris le commandement dès la sortie de l'épingle de la Source, profitant d'une erreur de son adversaire. Dès les premiers kilomètres, il s'est assuré un avantage proche des 2 secondes sur une meute emmenée par l'Américain Alexander Rossi. Mais au 5e tour, un accrochage entre le Néerlandais Daniël De Jong et le Français Pierre Gasly dans la courbe de Blanchimont a contraint la direction de course à lancer la safety-car pour permettre aux services de sécurité de dégager le pilote néerlandais, violemment sorti dans le mur de pneus et victime d'une commotion cérébrale. Vandoorne a profité de la neutralisation pour effectuer son pitstop obligatoire, mais les débats ont été interrompus au drapeau rouge après trois tours au ralenti. Après une grosse demi-heure d'interruption, l'épreuve a repris derrière la voiture de sécurité. Stoffel Vandoorne occupait alors le 9e rang, mais tous les pilotes qui le précédaient devaient encore passer au stand pour changer de pneus. Loin de jouer "placé" en attendant ces arrêts, le jeune Belge a opté pour le panache en dépassant plusieurs rivaux à la régulière et il a ainsi retrouvé la 1ère place à cinq boucles de la fin. Sur la ligne, le sociétaire du RACB National Team a devancé le Français Arthur Pic (+9.979) et le Russe Artem Markelov (+12.856). On trouvait ensuite le Colombien Julian Leal (+13.106), le Néo-Zélandais Mitch Evans (+19.64) et l'Américain Alexander Rossi (+19.27). Pointé au 2e rang en vue de l'arrivée, l'Indonésien Rio Haryanto - un des rivaux de Vandoorne au championnat - a dégringolé hors des points en raison d'un stop and go (intervention tardive des mécanos au restart). Au championnat précisément, Stoffel Vandoorne s'envole encore un peu plus: avec 223 points, il devance désormais très largement Alexander Rossi (113), Rio Haryanto (109), Sergey Sirotkin (105) et Alex Lynn (85). La seconde course, plus courte (18 tours) sera disputée dimanche à 10h35.

"Gagner ici à Spa-Francorchamps, c'est vraiment particulier"

Stoffel Vandoorne s'est imposé avec éclat dans la course principale de GP2 Series samedi à Spa-Francorchamps. Le pilote belge ne boudait pas son bonheur après ce résultat. "Gagner devant son public procure évidemment un sentiment particulier", a-t-il ainsi avoué. "Je me suis vraiment senti soutenu par de nombreux supporters dont je distinguais les drapeaux belges dans les tribunes".

"Je n'ai pas pris un départ idéal et Sergey Sirotkin en a profité. Mais il a commis une erreur dès le freinage de la Source et j'ai repris le commandement. En choisissant d'effectuer mon pitstop au début de la neutralisation, j'ai fait le bon choix car je n'ai rien perdu comme temps, et je me suis retrouvé en position favorable face à des adversaires qui devaient tous repasser encore par le stand après le restart. Cette victoire sonne un peu comme une vengeance après la désillusion que j'avais connue en 2014 quand j'avais perdu la course à trois tours de la fin. Mais elle s'inscrit surtout dans la ligne de mes succès précédents cette saison et est synonyme d'excellente affaire au championnat puisqu'aucun de mes poursuivants directs n'a inscrit de gros points..."

En savoir plus sur:

Nos partenaires