"Sexe, drogues et natation", l'envers du décor raconté par Amaury Leveaux

21/04/15 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Figaro

On connaissait "sex, drug, and rock'n' roll" Amaury Leveaux, ancien champion français olympique de natation, l'adapte en mode piscine avec sa biographie "Sexe, Drogues et Natation". Extraits de ses révélations sulfureuses sur le milieu.

"Sexe, drogues et natation", l'envers du décor raconté par Amaury Leveaux

Amaury Leveaux, en 2008. © BELGAIMAGE

Personne ne peut ignorer aujourd'hui que le dopage est, malheureusement, présent dans tous les sports. Mais la biographie d'Amaury Leveaux (à paraître le 28 avril), ancien champion olympique de natation, va un cran plus loin. Drogue et sexe semblent avoir été le carburant de la natation française à une époque pas si lointaine.

Enfant chéri de la natation hexagonale, Amaury Leveaux était destiné à un brillant avenir dans cette discipline sportive. Mais son manque d'assiduité aux entrainements l'a rapidement "sanctionné", lui barrant les portes des podiums. Aujourd'hui, il règle ses comptes avec ce milieu...

Le quotidien Le Figaro publie certains passages de sa biographie sur son site internet. D'abord la drogue : "Certains d'entre nous ne crachent pas sur un petit rail de temps en temps. Pour d'autres (...) c'est carrément une autoroute couverte de poudre blanche sur laquelle ils glissent à vitesse grand C, comme Cocaïne", affirme l'ancien champion. "Souvent consommée dans un cadre festif, la poudre blanche l'est aussi dans un but de dopage car elle permet de repousser les limites et de se transformer en un guerrier prêt à tous les combats" explique-t-il encore.

Pas de nom, mais des allusions, Amaury Leveaux craignant sans doute les éventuelles poursuites si trop de précisions étaient données lors de ce déballage médiatique. Ainsi, c'est un "beau gosse de l'équipe de France, chouchou du grand public" qui sniffe "un rail de coke entre les seins" d'une attachée de presse. Cette scène s'est déroulée en 2012 pendant les Jeux Olympiques de Londres. Il est vrai que les villages olympiques avaient déjà, par le passé, écopé d'une réputation d'endroits sulfureux.

Presque personne n'est épargné par sa plume trempée dans le vitriol. Les nageurs actuels ? "Des beaux avec un melon gros comme ça". La Fédération de natation ? "Des dinosaures" qui, d'après lui, profitent du système.

Une femme échappe pourtant à ses révélations et à son franc parlé, il s'agit de Laure Manaudou, pour qui le sportif avoue un "amour platonique" et qui occupe "une place à part dans son coeur".

La biographie d'Amaury Leveaux sortira le 28 avril : Sexe, drogue et natation (Fayard, 256 pages, 18€)

Nos partenaires