San Antonio : la fin d'une ère ?

14/05/15 à 09:00 - Mise à jour à 12/05/15 à 18:20

Source: Sportmagazine

Eliminés au premier tour des play-offs de NBA, les Spurs ont peut-être atteint la fin d'un cycle.

San Antonio : la fin d'une ère ?

Tim Duncan (à droite) va-t-il rempiler pour un an ? © AFP

La surprise des play-offs de NBA ? L'élimination au premier tour de San Antonio, le tenant du titre, face aux LA Clippers, dans la dernière seconde du game seven. Est-ce la fin d'une ère et, surtout, du légendaire trio Tim Duncan (39 ans), Manu Ginobili (37 ans) et Tony Parker (32 ans)? En avril, il a amélioré le record du triumvirat ayant disputé le plus de matches (730), record détenu jusque-là par Larry Bird, Kevin McHale et Robert Parish (Boston Celtics), quelques mois après avoir récolté le plus de victoires en play-offs. L'adjonction de la nouvelle jeune star Kawhi Leonard (23 ans) avait valu à San Antonio un quatrième titre la saison dernière, après ceux de 2003, 2005 et 2007.

San Antonio n'a jamais donné l'impression de pouvoir enfin reconduire son titre, Parker, blessé, et Ginobili ayant signé leur pire saison depuis leurs débuts. Leonard a craqué dans les trois derniers matches contre les Clippers, ne marquant que 14 points, soit une moyenne de 29%. Seul Duncan était en forme : 17,9 points et 11,1 rebonds, prouvant qu'à 39 ans, il était encore loin d'être usé.

The Big Fundamental se refuse à tout commentaire sur sa retraite. Les observateurs et le coach Gregg Popovich pensent qu'il va jouer encore un an, au moins. Comme Ginobili, même si l'Argentin de 37 ans a lui-même soulevé les doutes en avouant se demander ce qu'il faisait encore sur le parquet. Il doit évidemment courir davantage que Duncan, un avant. Toutefois, comme l'entraîneur le souligne; des salaires de 9,4 millions d'euros pour Duncan et de 6,3 millions pour l'Argentin peuvent les inciter à entamer une 14e saison avec Tony Parker. Sous les ordres de Popovich, puisque celui-ci a rempilé pour cinq ans en 2014 -avec un salaire de 9,8 million d'euros par saison- et qu'il a toujours dit qu'il n'arrêterait que quand Duncan jetterait l'éponge.

Leonard, élu Défenseur de l'Année, va sans doute rester. Il est free agent mais il restera restricted. Les Spurs peuvent enchérir à chaque offre et lui offrir un an de plus. Ils ne s'en priveront sans doute pas, de même qu'ils vont sans doute enrôler un All Star comme LaMarcus Aldridge (Portland) ou Marc Gasol (Memphis), puisqu'ils disposent d'une marge de 18 millions avant d'atteindre le plafond salarial. Alors, une nouvelle ère débutera peut-être.n

Par Jonas Créteur

Nos partenaires