Running connecté: les dernières technologies au banc d'essai

16/02/15 à 20:29 - Mise à jour à 23/02/15 à 10:16

Source: Sportmagazine

2015 sera l'année du sport connecté. Des appareils de pointe s'adaptent aux exigences des fanas de course à pieds, de vélo mais aussi de natation: montres GPS couplées à des applications sophistiquées, écouteurs avec capteurs de fréquence cardiaque intra-auriculaires...Découvrez notre banc d'essai des derniers modèles en matière de technologie.

Polar M400

Polar M400 © Polar

Cardiofrequencemètre Polar M400

Ce cardiofrequencemètre avec fonction GPS au design épuré est léger et étanche jusqu'à 30 mètres. Destiné aux débutants tout comme aux urban & trail runners plus exigeants, il propose des séances d'entrainement programmées et affiche en direct toutes les fonctions de base (calcul de la fréquence cardiaque, de la distance, des calories, de la vitesse, de l'altitude, des dénivelés,...) qu'on demande à ce genre de petit bijou technologique. En synchronisant en quelques secondes ses données de course via l'application Polar Flow installée sur son smartphone (grâce à la technologie Bluetooth Smart) ou sur son ordinateur par câble micro USB, on peut revivre son parcours et analyser ses performances, avec graphiques visuels et tracé d'itinéraire. L'agenda d'entrainement permet de suivre son évolution semaine après semaine. Portée au quotidien, un capteur d'activités distille des infos et motive à se bouger tout au long de la journée.

  • Les Plus : La technologie GPS InstantFix capte le satellite très rapidement et assure des données très fiables. Une fonction spécifique indique la direction du point de départ afin d'explorer en toute sécurité des itinéraires plus aventureux. Le "smart coaching" motive lors d'un entrainement et félicite lors de records personnels, tout bon pour l'égo! Le design sobre, pour un homme, la montre peut se porter sans faute de goût au quotidien. Pour les femmes, elle existe en blanc. Bonne lisibilité de l'affichage grâce au grand écran. La technologie Polar, l'une des plus avancées dans le domaine. Le test de fitness Polar mesure en cinq minutes seulement la forme aérobie, au repos. Le résultat évalue l'assimilation maximale d'oxygène (Vo2max). L'application Polar Flow, très complète avec analyse détaillée et visuelle des courses. Le capteur d'activités, le petit plus qui fait la différence et qui motive à se bouger. Autre bonus, la montre enregistre même le temps de sommeil. Bon rapport qualité-prix.
  • Les Moins : Un petit temps d'adaptation est nécessaire pour s'habituer aux 4 boutons de commande de la montre, la navigation est du coup moins intuitive. Le brassard peut rebuter certains runners. Pour ces dames qui courent, le modèle est un chouia encombrant, petit poignet s'abstenir! L'association de l'émetteur de fréquence cardiaque au M400 a pris un peu de temps au début. Pas de bouton off/on pour l'utilisation uniquement en course, il faut s'assurer à chaque sortie que la montre ne soit pas déchargée (l'autonomie est tout de même de 8 heures avec fonction GPS et émetteur de fréquence cardiaque). Le capteur d'activité, justement, qui en fonction "extra" paraît un peu amateur et ne semble pas vraiment utile sur une montre aussi sophistiquée destinée aux sportifs déjà aguerris.

Polar M400, avec émetteur de fréquence cardiaque, 199 euros. 159,99 euros sans émetteur, existe en blanc ou noir.

Cardiofrequencemètre Tom Tom Cardio Runner/Multisports

Tom Tom Cardio Runner/Multisports

Tom Tom Cardio Runner/Multisports © Garmin

Au placard la ceinture qui cisaille l'abdomen, cette montre prend directement les pulsations au poignet grâce à son capteur optique Mio® qui contrôle les variations du flux sanguin en émettant un faisceau lumineux à travers la peau. Très complète, elle fournit des données de course précises bien visibles sur son grand écran (fréquence cardiaque, distance, vitesse moyenne, dénivelés, calories brûlées...). Sans chichis, elle se commande de manière intuitive via un bouton unique type "joystick". Toutes les informations qu'elle enregistre sont synchronisables en quelques secondes sur PC ou via l'application dédiée Tom Tom MySports grâce à la technologie Bluetooth Smart (aussi compatible avec MapMyFitness, RunKeeper, TrainingPeaks et Strava). Pour chaque entraînement, il y a 5 zones d'intensité proposées selon les objectifs désirés: Sprint, Vitesse, Cardio, Facile, ou encore, pour perdre du poids, Fitness. Sur tapis, on enclenche la fonction Indoor.

  • Les Plus : La liberté de mouvement sans brassard. Le bouton de commande unique très facile d'utilisation qui permet de piloter l'intégralité des fonctions de la montre. Le système QuickGPSfix trouve rapidement les signaux GPS pour ne pas retarder le début de course. Le type d'entraînement "interval" pour faciliter les séances de fractionnés et la fonction d'entrainement par zones de fréquence cardiaque. La zone "fitness" dédiée à la perte de poids ravira les joggeuses. Plus besoin d'un PC à portée de main pour transférer ses données au retour d'une course, une simple connexion Bluetooth Smart et tout est transféré en quelques secondes sur l'application Tom Tom MySports. Pour les adeptes du triathlon, la fonction natation et vélo est possible en option. Possibilité de changer le bracelet de couleur (gris, noir, vert, bleu) pour les coquettes (moyennant une quinzaine d'euros). 10 heures d'autonomie (8 heures si cardio activé, 14 heures environ en montre classique) et recharge facile grâce à un mini-station d'accueil.

  • Les Moins : La précision de la mesure cardiaque est moins bonne qu'avec un brassard. L'interface Tom Tom Sports est satisfaisante mais plutôt basique. La montre est assez imposante pour les petits poignets même si le bracelet à crans est confortable et s'adapte bien à toutes les tailles. Un mode "avion" existe mais pas de bouton on/off pour économiser la batterie lorsque la montre n'est pas utilisée. Le prix: près de 300 euros pour la montre multi-fonctions.

TomTom Runner Cardio, 269,95 euros et TomTom Multi-Sport Cardio (course, vélo, natation, tapis, freestyle) disponible au prix de 299,95 euros

Ecouteurs Jabra Sport Pulse Wirelress

Ecouteurs Jabra Sport Pulse Wirelress © Jabra

Ecouteurs avec capteurs de fréquence cardiaque intra-auriculaires

Ces écouteurs au poids- plume (16 grammes tout mouillés) de la marque danoise Jabra représentent une petite révolution dans le domaine sportif, une idée de génie pour les runners boostés aux beats de leurs power songs. Ils sont dotés de capteurs de fréquence cardiaque intra-auriculaires biométriques avec une exactitude prouvée cliniquement. Relié en Bluetooth à l'application Jabra Sport dédiée, ils offrent une liberté de mouvement totale lors d'une sortie : plus de fil qui s'enroule, plus de ceinture qui serre la poitrine et un son Dolby® immersif. De plus, ils sont tout terrain en étant conformes aux normes militaires américaines en matière de conditions météorologiques (pluie, sable, poussière, etc.) et de chocs. Ils sont compatibles avec la plupart des applications sportives (Endomondo, Runkeeper, Mapmyfitness, Strava).

  • Les Plus : Le son qui isole totalement de l'environnement ambiant. En poussant sur le petit bouton de commande situé sur l'oreillette gauche, un coach vocal donne en direct vitesse, distance, fréquence cardio et encourage le coureur à atteindre ses objectifs...La liberté de mouvement totale est jouissive car aucun fil n'entrave la course, les écouteurs restent bien en place et sont très résistants. Des petits clips fournis dans le kit permettent de serrer le cordon derrière le cou pour encore plus de confort. Ces écouteurs ont reçu un CES Innovation Awards Honoree au salon de Las Vegas cette année, la classe!

  • Les Moins: Lors de notre première sortie test, la fréquence cardiaque a été perdue à plusieurs reprises, le coach vocal lance alors plusieurs "heart rate not detected, please adjust your ear phone" un peu irritant si répétés plusieurs fois tout au long d'une sortie. Au début, vu la sensibilité du capteur auriculaire, il est donc conseillé de bien choisir sa taille d'oreillette (quatre tailles différentes sont fournies dans le kit) pour la bonne précision de la mesure cardiaque. Lors d'une seconde sortie, après avoir changé de taille d'écouteurs et les avoir bien positionné, le suivi de fréquence cardiaque a été continu tout au long du run. L'application Jabra Sports nécessite encore quelques développements, elle n'est pas très intuitive et assez basique. L'autonomie des écouteurs est de moins de 5 heures en mode actif (10 jours en mode stand by), ce qui nécessite une recharge régulière (pas toujours évident quand on est en déplacement lors d'un marathon par exemple). Au début, on a rencontré quelques problèmes de jumelage entre les écouteurs et le smartphone. Dernier bémol: son prix élevé: près de 200 euros. Consolation, à ce prix-là, les écouteurs sont fournis avec une jolie pochette anti-choc.

Jabra Sport Pulse Wireless, 199 euros. La version Jabra Sport Pulse Wireless + comporte une radio intégrée, plus besoin d'embarquer son smartphone.

A voir aussi: notre shopping "Running connecté"

En savoir plus sur:

Nos partenaires