Rosberg encore en "pole", Verstappen déjà en 1re ligne

27/08/16 à 16:25 - Mise à jour à 16:24

Source: Afp

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) partira en pole position pour le Grand Prix de Belgique de Formule 1, dimanche à Spa-Francorchamps, après avoir signé samedi le meilleur temps des qualifications, devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

Grâce à un meilleur tour en 1 min 46 sec et 744/1000, dès sa première tentative en Q3, en pneus Pirelli tendres, Rosberg a devancé de 149 millièmes le prodige né en Belgique, sous les yeux de sa maman et de sa soeur présentes toutes les deux, et donc ravies, dans le stand Red Bull.

Ce sera la première fois que Verstappen Jr, 18 ans, partira sur la première ligne d'un GP de F1, en battant un record de précocité datant de 1961 (le Mexicain Ricardo Rodriguez). Et ce sera devant son "double" public, car plus de 20.000 Néerlandais ont aussi fait le déplacement pour le soutenir et l'applaudir sur le toboggan des Ardennes.

Rosberg sera donc en position idéale pour revenir au classement du championnat sur son coéquipier Lewis Hamilton, toujours leader, qui le devançait de 19 points en arrivant ici. Suite à de multiples changements de composants moteur, le triple champion du monde anglais partira sur la 11e et dernière ligne, à côté de Fernando Alonso (McLaren).

- Ferrari en embuscade -

"Je suis très content, car on était un peu en retrait ce matin aux derniers essais libres", a dit Rosberg après sa 28e pole position en F1, la 3e d'affilée après la Hongrie et l'Allemagne. "Ce sera une course difficile", a-t-il annoncé, mais le vice-champion du monde allemand aura un autre avantage au départ: il sera en pneus tendres et pourra boucler plusieurs tours avant de changer de pneus, alors que Verstappen, en pneus super-tendres, ne tiendra pas longtemps sur une piste à 40°C, si les prévisions météo se confirment.

Rosberg et Verstappen ont devancé la Ferrari de Kimi Räikkönen, meilleur temps des derniers essais libres, samedi matin. Le Finlandais, qui a déjà gagné quatre fois à Spa (2004, 2005, 2007, 2009) partira sur la 2e ligne, à côté de son coéquipier Sebastian Vettel et devant l'autre Red Bull de Daniel Ricciardo.

L'Australien a volontairement fait l'impasse sur cette +qualif+, pour la bonne cause: il partira en pneus tendres et profitera des premiers arrêts de ses rivaux en super-tendres pour gagner des places sans transpirer: "Max voulait sa stratégie, et moi la mienne, je suis content d'avoir choisi la meilleure", a twitté le souriant Ricciardo dès la fin des qualifications.

Un peu plus loin sur la grille, la "perf" du jour a été l'oeuvre de Jenson Button, 9e chrono de la Q3 dans sa McLaren-Honda. Adepte de la pensée positive, le champion du monde 2009 a décrit ce tour comme "l'un des meilleurs de (sa) vie, au même niveau que (sa) pole position de 2012", sur l'un de ses circuits préférés.

Nos partenaires