Rio de Janeiro se prépare pour les 15e Jeux Paralympiques d'été

05/09/16 à 14:18 - Mise à jour à 14:16

Source: Belga

Moins de trois semaines après les Jeux Olympiques, Rio accueillera les Jeux Paralympiques du 7 au 18 septembre. La 15e édition de ces Jeux Paralympiques a vu son budget considérablement réduit ces dernières semaines. Côté belge, pas moins de 29 athlètes vont tenter de s'illustrer à Rio parmi les 4300 athlètes et les 165 pays présents. A noter que 2642 médailles seront distribuées.

En plus du manque de sponsors, les Jeux Paralympiques doivent faire face à une très modeste vente des billets, en contraste avec Londres 2012. Tout comme lors des Jeux du mois d'août dernier, beaucoup de sièges seront malheureusement vides. Deux semaines avant le début de l'événement, 12% des places avaient été vendues. Andrew Parsons, président du comité paralympique brésilien (CPB), a encouragé ses compatriotes à acquérir des tickets, décrivant cela comme un "devoir national". Suite à une drastique baisse des prix, il restait un million de places (sur les 2,5 millions initiaux) à huit jours du début des Jeux.

Des dépenses imprévues pendant les JO ont impacté le budget de Rio 2016. Compte tenu de l'attractivité financière toute relative des Jeux Paralympiques, les organisateurs ont dû faire des économies sur le personnel, les infrastructures, le transport et la restauration. A dix jours du début, une dizaine de pays étaient toujours dans l'attente d'éventuels subsides afin d'envoyer leurs athlètes à Rio.

"Jamais dans l'histoire des Jeux Paralympiques nous avions été confrontés à pareille situation", a déclaré Philip Craven, président du Comité international paralympique (IPC). Pour Craven, c'est déjà un succès de pouvoir organiser 22 sports. "Malgré tout, nous sommes persuadés que ces Jeux Paralympiques de Rio vont inspirer le monde entier et rendront la société plus attentive aux personnes atteintes de handicaps."

Les athlètes russes ne pourront pas prendre part à la compétition. C'est en tout cas ce qu'a décidé l'IPC le 7 août dernier après le scandale de dopage dévoilé par le rapport McLaren. Le Comité russe paralympique a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport et devant un juge suisse mais cela n'a pas abouti.

En raison de l'exclusion des Russes, la délégation belge est passée de 24 à 29 athlètes. Le Comité paralympique belge (BPC) compte, entre autres, sur l'amazone Michèle George, les athlètes Marieke Vervoort et Peter Genyn, le joueur de tennis Joachim Gérard et Pieter Cilissen, joueur de boccia, pour ramener huit médailles de Rio. A Londres, les 40 Belges présents avaient remporté sept médailles.

La Chine, qui a dominé le tableau des médailles à Londres (231 podiums), est encore attendue à la fête. L'absence des Russes, deuxièmes à Londres, pourrait redessiner le podium et profiter à l'Ukraine, l'Australie ou encore les Etats-Unis ou le Brésil. Le pays hôte alignera 285 athlètes et espère une cinquième place au classement par pays.

Nos partenaires